Comment cultiver les champignons sur sciure ? [Tuto]

De plus en plus de personnes découvrent les avantages des champignons, tant pour leur saveur que pour leurs propriétés médicinales. Pourtant, bon nombre de ces variétés restent absentes des étals de nos supermarchés. La solution ? Les cultiver soi-même ! Grâce à la méthode des blocs de sciure, il est à la fois pratique et rapide d’avoir une production maison. Cette technique, également adoptée par de nombreux producteurs professionnels, est idéale pour ceux qui veulent un approvisionnement régulier en champignon. Dans cet article, je vous expliquerais comment choisir correctement votre sciure, quels champignons y faire pousser et je vous montrerais un tutoriel pour réaliser vos propres blocs de culture.

Pourquoi cultiver des champignons sur sciure ?

Avec la sciure, pouvez cultiver une plus grande gamme de champignons comestibles et médicinaux que sur des substrats à base de copeaux de bois, de paille, le marc de café, de fibre de coco ou encore de carton.

Mais ce n’est pas le seul avantage des blocs de sciure, ils permettent Ă©galement :

  • D’obtenir des rĂ©coltes beaucoup plus rapides que sur des rondins de bois.
  • D’avoir un taux de contamination plus faible
  • Ils fournissent naturellement de meilleurs rendements que la paille.
  • Ils vous permettent de cultiver en l’intĂ©rieur toute l’annĂ©e.
  • Ils ne prennent pas beaucoup de place et peuvent ĂŞtre empilĂ©s verticalement.
  • Ils fournissent des rendements plus importants que de nombreux autres substrats lorsqu’ils sont supplĂ©mentĂ©s.

Cependant, toutes les sciures ne se valent pas. Pour réussir à cultiver des champignons sur sciure, il est essentiel d’utiliser un substrat de qualité.

La sciure de feuillus est principalement utilisée, bien que la sciure de conifère convienne à certaines espèces
Illustration de la culture des champignons sur sciure

Quels types de sciure pouvez-vous utiliser pour cultiver des champignons ?

La plupart des champignons comestibles et médicinaux ne pousseront que sur de la sciure provenant d’arbres feuillus.

Cependant, vous pouvez également utiliser de la sciure de résineux pour cultiver certaines espèces de champignons. Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article.

Vous pouvez utiliser une grande diversité de bois de feuillus et je vous recommande d’utiliser la sciure de bois dur que vous pouvez trouver localement. Vous pouvez l’acheter, en fabriquer chez vous ou la collecter gratuitement auprès d’une scierie locale.

Mais, où que vous la trouviez, assurez-vous qu’elle soit fraiche, non humide, propre et si possible, qu’elle ne contienne pas de morceaux d’écorce ou de feuilles. Une autre chose à vérifier, c’est que toute la sciure provient de bois non traité. Les champignons ne pousseront pas sur de la sciure provenant de bois traité, notamment avec des antifongiques.

Vous pouvez également utiliser du pelé de bois dur, couramment utilisé pour les poêles à bois ou le fumage des viandes. C’est l’un des moyens les plus simples de trouver de la sciure pour la culture des champignons. Ces pelés sont très propres, car ils sont thermotraités pendant le processus de production, mais ils ne sont pas forcément simples à trouver, en fonction de votre région. En effet, nous avons beaucoup de pelés de résineux en France.

Quels types de champignons cultiver sur sciure ?

Les champignons saprophytes sont particulièrement adaptés pour pousser dans la sciure. Dans la nature, ces champignons, également appelés saprotrophes, se délectent du bois et se développent généralement sur les souches et troncs d’arbres en fin de vie. Ils puisent leurs nutriments des substances organiques en décomposition, riches en éléments tels que la lignine, la cellulose ou encore l’hémicellulose.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Faire pousser des champignons de Paris facilement [TUTO]

La sciure, qui est finalement du bois réduit en particules, offre ces mêmes nutriments, simplement sous une forme différente. Elle constitue donc un substrat de choix pour ces champignons que l’on nomme aussi lignivores.

De nombreux champignons comestibles et mĂ©dicinaux produits commercialement sont cultivĂ©s dans des blocs de sciure supplĂ©mentĂ©s, tels que :

La plupart de ces champignons pourront également pousser en présence d’une supplémentation dans la sciure, par exemple avec 10 à 50% de son de céréales. Cet apport d’azote augmentera le rendement de vos cultures. Cependant, le shiitaké et les polypores n’apprécient pas plus de 10 à 20% de supplémentation et ont besoin surtout de la lignine contenue dans la sciure pour leur croissance.

Guide Ă©tape par Ă©tape pour cultiver des champignons sur sciure [Tuto]

Voici les étapes à suivre pour fabriquer des blocs de sciure supplémentés pour cultiver vos propres champignons comestibles et médicinaux.

Étape 1 : Rassembler les fournitures

Ce qui est merveilleux avec la culture des champignons Low -Tech, c’est que vous n’avez pas besoin d’équipement coĂ»teux. Donc pour faire votre bloc de sciure supplĂ©mentĂ©, vous aurez besoin :

  • De sciure fraiche ou en pelĂ© : qui est donc la base du substrat, comme on vient de le voir.
  • Une supplĂ©mentation : pour ma part, je vais utiliser du son de cĂ©rĂ©ale. Mais vous pouvez très bien rĂ©aliser le tutoriel sans supplĂ©mentation.
  • Un verre mesureur : pour connaitre prĂ©cisĂ©ment les quantitĂ©s, les volumes que l’on met dans le mĂ©lange.
  • Une balance : pour connaitre le poids de vos ingrĂ©dients.
  • Une bassine ou un seau : en plastique pour mĂ©langer les ingrĂ©dients
  • Un autocuiseur Ă  vapeur ou un stĂ©rilisateur : pour nettoyer le mĂ©lange.
  • Des sacs de culture en polypropylène : C’est le conteneur dans lequel on va mettre le substrat.
  • Du mycĂ©lium sur grain : C’est la semence qui va vous permettre d’inoculer le champignon dans votre bloc de sciure. Vous pouvez la fabriquer vous-mĂŞme avec le tutoriel de cet article ou bien la commander sur internet.

🍄Pour obtenir du mycélium sur grain de champignon de qualité et certifié bio… C’est par ici !! 🍄 10% de remise avec le code « MYCICULTEUR » 🍄

  • Autre possibilitĂ© pour ensemencer la sciure : vous pouvez utiliser du mycĂ©lium sur sciure, ou bien du mycĂ©lium sur cheville de bois, pour ce dernier, je vous invite Ă  regarder ce tutoriel.

Étape 2 : Préparez le substrat de sciure

Pour prĂ©parer le substrat, commencez par mesurer, peser et ajouter les ingrĂ©dients dans une grande bassine : la sciure de bois, pour ma part du hĂŞtre, puis le supplĂ©ment.

L’objectif suivant est d’hydrater le mélange uniformément autour de 60%.

Ajoutez ensuite de l’eau Ă  raison d’environ 1,5 Ă  1,7 fois le poids du substrat sec et mĂ©langez. Par exemple, ici j’ai X de substrat, donc je vais mettre X d’eau, ce qui correspond Ă  environ 5,25 verres mesureur. Ce ratio dĂ©pend de l’humiditĂ© initiale de votre sciure, qui doit ĂŞtre classiquement entre 10% et 20% du poids environ.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment faire pousser des champignons sur du papier toilette ? [Tuto]
La sciure peut être utilisée seul, mais également avec une supplémentation azoté
Mélange de sciure et de supplémentation

Le moyen le plus simple de mélanger le substrat est d’utiliser un ustensile, comme une cuillère. Alternativement, vous pouvez utiliser une pellette en plastique solide ou même une véritable pelle si vous mélangez beaucoup de substrat.

Commercialement, pour cultiver des champignons sur sciure, on peut utiliser des bétonnières ou des mélangeuses à ruban plus spécifique.

Avant d’ajouter votre substrat mélangé à vos sacs ou contenants, vous devez le tester pour vous assurer qu’il a le bon taux d’humidité. Le moyen le plus simple de le tester, c’est de prendre une poignée du substrat mélangé et de faire un test de pression.

Pressez légèrement la poignée de substrat. Si plus d’une ou deux gouttes d’eau sortent, c’est trop humide et vous devez ajouter du substrat sec pour l’ajuster. Si aucune eau ne sort et que le substrat ne reste pas agrégé dans votre main, c’est trop sec et vous devrez rajouter un peu d’eau.

Étape 3 : Remplir les conteneurs et stérilisez

Lorsque vous avez bien mélangé votre substrat et qu’il est correctement humidifié, mettez-le dans vos sacs de culture en polypropylène.

Ensuite, expulsez autant d’air que possible et pliez les sacs selon les instructions de votre fournisseur. Il est maintenant nécessaire de stériliser notre substrat dans votre autocuiseur pour éliminer les contaminants indésirables tels que les moisissures et les bactéries qui pourraient rentrer en compétition avec le mycélium.

Si vous devait stériliser votre sciure, utiliser des sacs en polypropylène autoclavable
Sac en PP remplit de sciure

Placez une grille au fond de votre stérilisateur pour éviter que les sacs ne soient en contact direct avec le fond et ne brulent. Pensez également à mettre de l’eau bien sûr pour produire de la vapeur. Versez suffisamment d’eau pour tenir toute la cuisson. Je compte environ 2L/h pour ma part. Enfin placer les sacs dans le stérilisateur. N’oubliez pas de poser une assiette ou quelque chose de lourd sur les sacs pour éviter qu’ils ne bloquent la soupape de décharge de l’autocuiseur.

StĂ©rilisez vos sacs au stĂ©rilisateur pendant 1h30 Ă  15PSI ou bien comptez 2h pour un autocuiseur classique. Éteignez ensuite le feu et laissez le substrat stĂ©rilisĂ© refroidir dans l’autocuiseur pendant au moins 4 heures.

Étape 4 : Inoculation

L’inoculation est le processus oĂą l’on ajoute la semence de champignon Ă  votre substrat prĂ©parĂ©. Avant de commencer, nettoyez toutes les surfaces de travail au javel et lavez-vous bien les mains avec du savon pour Ă©viter la contamination.

Pour ma part, l’inoculation se fera devant ma hotte à flux laminaire, c’est le moyen le plus sûr d’inoculer ce type de substrat pour prévenir les contaminations. Les hottes à flux laminaire fournissent un flux continu et stable d’air propre filtré et sont très utiles pour une entreprise de culture de champignons. De nombreux myciculteurs construisent eux-mêmes leur propre hotte à flux laminaire. Pour en savoir plus sur la construction d’une hotte, je vous conseille la lecture de cet article.

Sortez le substrat devant la hotte et assurez-vous qu’il est suffisamment refroidi, car des températures élevées pourraient tuer le mycélium. Dépliez les sacs et ajoutez votre mycélium de champignon à raison de 5 à 10% du poids par sac.

La sciure suplémentée et stérilisée doit être inoculer dans un endroit très hygiènique.
Inoculation de la sciure avec du mycélium sur grain

Même si ce n’est pas idéal, si vous êtes novice, pour cultiver des champignons sur sciure, vous pouvez utiliser simplement un spray désinfectant pour réduire le nombre de contaminants potentiel dans l’air, autour de votre poste de travail.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment cloner un champignon frais sur agar ? [Tutoriel]

Ensuite, scellez les sacs. Pour ma part, j’utilise une thermoscelleuse, mais, lorsque j’ai débuté j’utiliser simplement du scotch, même si ce n’est pas idéal. Remuez ensuite les sacs pour bien homogénéiser le mycélium avec le substrat. Et voilà, les sacs sont prêts pour la suite !

Étape 5 : Incubation

Votre bloc de sciure inoculé est maintenant prêt pour l’incubation. L’incubation c’est le moment où l’on met le mycélium en condition optimale pour sa croissance.

Placez les sacs fermés dans un endroit sombre et chaud, entre 20 et 25°C, et laissez-les incuber. Vous pouvez construire un incubateur vous-même, c’est assez simple. Le mycélium des champignons se propagera et poussera à travers le substrat, se nourrissant des matières organiques que nous lui avons fournies.

Le nom donné à ce processus est la colonisation. Les temps de colonisation varient d’une espèce à l’autre et sont également affectés par le taux d’inoculation et les températures d’incubation. Comptez entre 10 jours et 30 jours en moyenne. De temps en temps, vérifiez les sacs pour détecter des signes éventuels de contamination. Vous devriez voir uniquement du mycélium blanc se développer sur le substrat.

L'incubation de la sciure est plus ou moins longue en fonction de sa dureté
Incubation d’un substrat de sciure

Cependant, si des taches de moisissures bleues, vertes, jaunes ou grises ou des taches de bactéries visqueuses apparaissent, vous avez surement un bloc contaminé que vous devrez alors peut-être jeter. Lorsque le mycélium s’est propagé sur tout le substrat, il a donc complètement colonisé le bloc de sciure, il est temps de le placer dans des conditions de fructification.

Étape 6 : Fructification

Cette étape est la plus excitante du processus, si vous avez déjà fait pousser des champignons, vous le savez ! C’est là que vous pouvez observer la croissance de vos champignons. Les différents types de champignons ont des besoins différents en termes de paramètre de fructification. La manière d’ouvrir le sac sera également influencée par le choix de l’espèce.

Pour ma part, il s’agit de pleurote donc je vais simplement faire une croix sur un cĂ´tĂ© pour exposer le bloc Ă  l’air.

Selon le type de champignon que vous cultivez, les conditions de fructification peuvent être satisfaites par une serre, une cave, une chambre de fructification bricolée ou une tente de culture hydroponique.

Les champignons cultiver sur de la sciure fructifie plus ou moins vite en fonction des paramètres de culture
Fructification de pleurotes du panicaut

Durant cette Ă©tape, la lumière, le flux d’air, l’humiditĂ© et la tempĂ©rature sont importants. Je vous conseille l’article sur les 4 paramètres de culture si vous ne voyez pas de quoi je parle.

Au bout de quelques jours, vous devriez apercevoir les premiers primordias, qui sont les bébés champignons, puis quelque temps après encore, les champignons finiront par être mature et vous pourrez vous régaler avec !

Conclusions

Cultiver des champignons sur sciure vous offre un aperçu complet et détaillé des étapes nécessaires pour réussir la culture de champignons à partir d’un matériau simple. Du choix du substrat à la récolte des champignons mûrs, chaque phase est essentielle pour assurer une production optimale. Que vous soyez complètement novices ou plus aguerries, j’espère que ce guide aura apporté des réponses à vos questions. Avec de la patience, une bonne hygiène et de l’attention portée aux détails, vous serez alors en mesure de cultiver vos propres champignons comestibles et médicinaux chez vous !

Merci d’avoir lu cet article sur comment cultiver les champignons sur sciure ! Si vous avez des questions ou des remarques, n’hĂ©sitez pas Ă  nous laisser un commentaire :).

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire