8 techniques de pasteurisation et de stérilisation pour la culture des champignons

Pourquoi utilisez une technique de pasteurisation ou de stérilisation pour cultiver des champignons?

Les techniques de pasteurisations et de stĂ©rilisations, permettent de nettoyer, de supprimer du substrat de culture une partie ou tous les organismes prĂ©sents sur celui-ci. Lorsque nous travaillons avec les champignons, nous sommes confrontĂ©s Ă  de nombreux organismes invisibles Ă  l’Ɠil nu. Le bois, le carton, la paille, le composte et tous les autres substrats utilisĂ©s pour la culture contiennent naturellement des bactĂ©ries, des spores, parfois mĂȘme des insectes. Les champignons cultivĂ©s pourraient pousser dans ces milieux. Or ils seraient exposĂ©s Ă  une concurrence plus ou moins forte qui ne leurs permettrait pas de s’approprier le maximum de ressource pour se nourrir et d’exprimer leurs meilleurs potentiels. Le but est de donner une longueur d’avance Ă  votre culture de champignons par rapport aux autres micro-organismes. Ces techniques permettent Ă©galement de rĂ©hydrater le substrat, ce qui est essentiel pour le futur de la culture.

Pour en savoir plus sur les différentes sources de contamination cliquez ICI

Je vous présente ici 7 techniques de pasteurisation + 1 technique de stérilisation utilisées dans la culture des champignons !

La Technique de la « pseudo pasteurisation » pour la culture des champignons

En tant que telle, la « pseudo-pasteurisation » est une forme simplifiée et incomplÚte de pasteurisation, le temps de chauffage du substrat étant réduit au maximum.

Pseudo pasteurisation Ă  l’eau chaude

Verser de l’eau brulante issue d’une bouilloire sur son substrat est une pseudo pasteurisation. La chaleur supprime une partie des micro-organismes, mais le temps d’exposition Ă  la tempĂ©rature est trop court pour avoir la mĂȘme efficacitĂ© que la pasteurisation. Si vous choisissez cette technique, nettoyer votre rĂ©cipient de culture Ă  l’alcool avant l’immersion Ă  l’eau chaude, et laisser le substrat dans l’eau s’hydrater durant 24h.

On peux utiliser des bouilloires comme technique de pseudo pasteurisation dans la culture des champignons
Les bouilloires peuvent ĂȘtre utilisĂ©es pour de la pseudo pasteurisation

La technique de la pasteurisation pour la culture des champignons

La pasteurisation peux-ĂȘtre vue comme une technique de pseudo stĂ©rilisation dans le cadre de la culture des champignons. Mais c’est un moyen suffisant d’assurer la bonne santĂ© d’une culture Ă  partir de mycĂ©lium, celui-ci est prĂȘt Ă  conquĂ©rir rapidement le milieu et peut donc outrepasser plus facilement des Ă©ventuels contaminants qui auraient rĂ©sistĂ©. Elle n’est cependant pas adaptĂ©e Ă  la culture Ă  partir de spore.

Avec la chaleur

Avant toute pasteurisation Ă  la chaleur laisser tremper dans de l’eau votre substrat durant 24 Ă  48h! Cela permet de faire sortir de « sommeil » les spores et bactĂ©ries prĂ©sentent dessus. En sortant de dormance et en germant, les micro-organismes sont beaucoup plus sensibles Ă  la pasteurisation, ce qui permet une plus grande efficacitĂ© de ce traitement.

La pasteurisation Ă  l’eau chaude:

Le substrat est plongĂ© dans de l’eau entre 75 et 80°C, pendant une durĂ©e de 1 Ă  2h, suivant le volume Ă  pasteuriser. Tout d’abord la tempĂ©rature doit monter autour de 82°C avant l’introduction du substrat. On augmente la tempĂ©rature au-dessus de 80°C car l’introduction du substrat, plus froid, fait baisser la tempĂ©rature de l’eau.

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Comment inoculer des chevilles de bois avec du mycĂ©lium ? [en 4 Ă©tapes]
Technique de la marmite pour stériliser le substrat de champignon
Marmite en métal utiliser pour la pasteurisation de substrat de culture pour les champignons

La pasteurisation Ă  la vapeur

On chauffe un rĂ©cipient contenant un fond d’eau d’une vingtaine de centimĂštres qui permet de gĂ©nĂ©rer la vapeur en le chauffant. Le rĂ©cipient doit avoir un couvercle trouĂ© pour laisser Ă©chapper la vapeur. Le substrat doit ĂȘtre exposĂ© Ă  la pression normale atmosphĂ©rique, durant 10 Ă  14h, toujours suivant le volume du substrat.


La pasteurisation solaire

Pour cette technique, on utilise une parabole solaire avec le substrat Ă  au centre, Ă©ventuellement avec un tracker solaire, ce qui permet de poursuivre l’angle de soleil et d’avoir toujours le maximum d’Ă©nergie disponible pour chauffer le substrat. La pasteurisation peut se faire Ă  l’eau, ou Ă  la vapeur, si vous disposez pour cette derniĂšre d’un temps d’ensoleillement suffisamment long. 

Pour ces trois techniques, faites attention Ă  ce que le substrat descende en dessous de 38°C avant d’introduire le mycĂ©lium, qui pourrait ĂȘtre altĂ©rĂ© Ă  cause d’une trop grande chaleur.

Avec des composés chimiques

La technique chimique est une alternative de pasteurisation

La pasteurisation Ă  la chaux

 En utilisant de l’eau froide, on ajoute de la chaux hydratĂ©e Ă  raison de 2g/L. Cela va entrainer une modification du pH qui va devenir basique. Le substrat doit ĂȘtre plongĂ© dans le milieu liquide durant 24h. Si le ph est supĂ©rieur Ă  9 Ă  la sortie, il faudra rĂ©-acidifier le substrat. 
Ce milieu basique est dĂ©favorable Ă  la plupart des bactĂ©ries et spores. Mais favorise le terrain pour le dĂ©veloppement du mycĂ©lium. Au fur et Ă  mesure de sa progression dans le substrat le mycĂ©lium va rĂ©Ă©quilibrer le milieu avec des enzymes au ph acide. Le nouveau pH tampon du substrat restera actif durant 5 Ă  10 jours. Si vous utilisez cette technique veillez au dĂ©veloppement rapide du mycĂ©lium, notamment par une introduction rapide aprĂšs pasteurisation et une tempĂ©rature d’incubation adaptĂ©e.

La pasteurisation au peroxyde d’hydrogĂšne

Ce composĂ© agit comme un biocide pour de nombreux micro-organismes. On peut utiliser de l’eau froide. Pour procĂ©der, on ajoute le peroxyde d’hydrogĂšne pour avoir une dilution finale de la solution Ă  0,3%. Le substrat doit ĂȘtre immergĂ© durant 12h.

Par suppression d’oxygĂšne

La pasteurisation anaérobie:

Il s’agit d’immerger le substrat dans l’eau durant au moins 10 jours pour tuer les micro-organismes en les privant d’oxygĂšne. Les pleurotes apprĂ©cient particuliĂšrement ce procĂ©dĂ© car une partie de la matiĂšre est fermentĂ©e. Des glucides se transforment en acide, ce qui rend l’incubation de cette espĂšce pour ce substrat particuliĂšrement rapide. ( Wei Fang, 2019 & 2020)

La Technique de stérilisation pour la culture des champignons

Si vous souhaitez cultiver des champignons Ă  partir de spores ou sur des gĂ©loses d’agar, ce procĂ©dĂ© est particuliĂšrement indiquĂ©. Il est utilisĂ© pour les substrats supplĂ©mentĂ©s en matiĂšre azotĂ©e et autres complĂ©ments nutritifs pour champignons. L’ajout de ces Ă©lĂ©ments favorise la croissance des champignons mais Ă©galement des bactĂ©ries et autres moisissures, d’oĂč l’intĂ©rĂȘt d’Ă©liminer ces derniers.

Pour stériliser des géloses ont utilise la technique de la stérilisation qui est plus sur que celle de la pasteurisation
Géloses stérilisées

Cette technique permet de supprimer tous les micro-organismes prĂ©sents dans le substrat. Elle est plus rapide en matiĂšre de temps, donc plus couteuse en Ă©nergie. Il s’agit de placer le substrat dans un environnement sous pression Ă  14,5 psi ( = 1 bar) puis de le chauffer Ă  121°C, durant 45 min Ă  2 heures, suivant le volume Ă  stĂ©riliser. Cette opĂ©ration est rĂ©alisable avec une cocotte-minute ou un autoclave. On place de l’eau au fond du rĂ©cipient ensuite on surĂ©lĂšve le substrat sur une place mĂ©tallique. Pour contenir le substrat on utilise des sacs d’incubations autoclavables. 

Pour plus de suretĂ© si vous devait acheter une cocotte pour rĂ©aliser cette opĂ©ration, prĂ©fĂ©rer une jointure mĂ©tal-mĂ©tal. Elles sont plus solides, et il est plus facile de dĂ©bloquer le couvercle qu’avec des cocottes possĂ©dant une jointure en caoutchouc. 

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Comment fabriquer du mycĂ©lium sur grain?

Pour conclure le choix d’une technique de pasteurisation ou de stĂ©rilisation pour votre culture de champignons dĂ©pend de 3 choses. Quels matĂ©riels avez-vous Ă  dispositions? Quels substrat allez-vous utiliser ? Quelle est le temps de dĂ©veloppement du champignon que vous allez cultiver?

Et vous? Quelle techniques utilisez-vous pour pasteuriser ou stĂ©riliser vos substrats de culture? Dites-le-moi en commentaire! 🙂


Si vous avez aprĂ©ciĂ© mon article vous ĂȘtes libre de le partager!

21 rĂ©ponses sur “8 techniques de pasteurisation et de stĂ©rilisation pour la culture des champignons”

  1. Patrick Wilhelm dit :

    Bonjour, au cas oĂč le substrat serait basique quel acide preconisez-vous pour la correction du pH.
    Merci et bonne journée.

    1. Bonjour Patrick, pas besoin d’ajouter de l’acide si le pH ne dĂ©passe pas 10. Les enzymes des champignons modifieront Ă  leur guise le pH du milieu pour qu’il leurs soit favorable 🙂

  2. brasserieduvallon dit :

    ATTENTION, grave erreur dans les unitĂ©s de pression (PSI / BARS), un PSI est une unitĂ© anglaise « pound per square inch » qui n’est pas du tout Ă©quivalent a l’unitĂ© mĂ©trique que sont les bars. 15 PSI = 1 bar !
    Si quelqu’un essaye de stĂ©riliser son matĂ©riel avec 15 bars de pression il risque des blessures trĂšs graves voir la mort… une bouteille de biĂšre est Ă  3 bars et peut dĂ©jĂ  se transformer en vĂ©ritable grenade si elle est laissĂ©e au soleil et/ou qu’elle prend un choc… alors 15 bars c’est la mort assurĂ©.

  3. Bonjour,
    Peux tu me donner ton avis sur les stérilisateurs électrique ?
    Serait il aussi efficace qu’une cocotte minute ?
    Merci d’avance pour ta rĂ©ponse et Ă©galement pour toutes les informations que tu fournis sur ton blog =).

    1. Salut Antoine,

      Les stĂ©rilisateurs Ă©lectriques fonctionnent avec de la chaleur, mais ne crĂ©Ă©es pas de pression. La cocotte minute vas permettre de rĂ©aliser une pression, et donc d’augmenter la tempĂ©rature de traitement du substrat, par rapport au stĂ©rilisateur Ă©lectrique. On peut Ă©ventuellement crĂ©er de la pression, lors de la fabriquant le mycĂ©lium sur grain, dans un pot en verre fermĂ© (type Leparfait). La pression se crĂ©era Ă  l’intĂ©rieur durant le processus de chauffe.

  4. Bonjour, quelle serait la méthode pour stériliser ou pasteuriser du marc de café ?
    Je le fais sĂ©cher pour Ă©viter les moisissures en attendant d’en avoir suffisamment mais ensuite je suppose qu’avant de le mĂ©langer avec le mycelium il faut le chauffer.
    Certains semblent utiliser le micro-onde, qu’en pensez vous ?

    1. Bonjour,
      Pour du marc de café je préconise une stérilisation ou bien une pasteurisation thermique assez longtemps (2h30) environ. Il a un C/N autour de 25, ce qui en fait un élément assez sensible à la contamination.

  5. Quel technique utilisée pour la bagasse de canne à sucre stérilisation ou pasteurisation

    1. Avec un C/N de 35 Ă  45, la bagasse de canne Ă  sucre contient pas mal d’azote. Je pense que vous pouvez effectuĂ© un pasteurisation prolongĂ© pour commencer. Si cela ne suffit pas, je vous conseil alors de passer Ă  une stĂ©rilisation.

  6. Bonjour,
    D’abord merci pour la mine d’information que vous nous mettez Ă  disposition ici.
    J’ai pas mal de fumier de cheval Ă  ma disposition, j’aurais voulu avoir votre avis sur la pasteurisation du compost qui en est issu.
    Je souhaite rĂ©aliser une petite utilisation pour tester, mais je bute un peu sur cette Ă©tape. Je ne vois personnellement qu’une solution (incomplĂšte) Ă  savoir : chauffer dans une grande gamelle de l’eau jusqu’Ă  Ă©bullition et y incorporer le compost. Mais le soucis est Ă  la fin, comment faire pour que le compost ne parte pas avec l’eau ?
    J’hĂ©site mĂȘme Ă  essayer en milieu extĂ©rieur. C’est Ă  dire incorporer du mycĂ©lium (Champignon de Paris) directement dans une partie dĂ©jĂ  composter d’un tas de fumier de cheval et le laisser jusqu’Ă  fructification (automne lors de la chute des tempĂ©ratures). (Un peu comme les pleurotes sur bois).
    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour vos réponses

    1. Bonjour,

      Je suis actuellement en train de bien me documenter sur la Culture des champignons de composte, Ă©tant donnĂ© que j’ai moi mĂȘme des lacunes Ă  l’heure actuel. Ce que je peux vous dire, c’est que la pasteurisation s’effectue dans de grande Ă©tuves avec de la vapeur trĂšs chaude durant plusieurs heures.

      Je n’ai pas fait d’essaie, mais essayer votre mĂ©thode, peut ĂȘtre en mettant de composte dans un sac tissĂ©. Pour ce qui est de l’incorporation directement en extĂ©rieur cela peut Ă©galement marchĂ© si le substrat n’est pas trop au soleil.

      Je serai curieux de connaitre la suite de vos expĂ©riences. 🙂

      Andréas

  7. Si j’ai un peu de temps j’essaierai et je reviendrais vers vous.
    Merci de votre réponse.

    Gauthier

  8. Bonjour,
    J’ai pasteurisĂ© des graines de tournesol Ă  la chaleur (80°C pendant 2h), j’ai malheureusement eu des contaminations plusieurs jours plus tard…
    Je les ai aussi pasteurisĂ© Ă  la chaux, elles ont malheureusement germĂ©, ce qui est logique…
    J’envisage donc de tester avec une double pasteurisation Ă  la chaleur puis Ă  la chaux pour les graines de tournesol. Petites questions : cela vous semble-t-il judicieux? Et, peut-on mettre de la chaux dans de l’eau chaude et si oui y a-t-il une tempĂ©rature Ă  ne pas dĂ©passer? Ca serait Ă©videmment parfait si je pouvais coupler les 2 pasteurisations dans un seul et mĂȘme temps, de la chaux Ă  80°C cela est-il possible?
    Merci pour vos rĂ©ponses 🙂

    1. Bonjour, pour les graines je vous conseil vivement l’utilisation de la stĂ©rilisation plutĂŽt que de la pasteurisation. Ce sont des matiĂšres trĂšs riches en nutriment et trĂšs sensible Ă  la contamination. Traitement par stĂ©rilisation : 1h Ă  la cocotte minute ( pression ) Ă  ajuster en fonction des rĂ©sultats.

  9. Je viens d’acquĂ©rir un ozono-purificateur (Mariner) qui produit 500 mg/h. Est-il possible de stĂ©riliser de la paille ou de la sciure ? Il est possible de faire barbotte le gaz dans l’eau ou de souffler le gaz sur le substrat.

    1. Bonjour, je n’ai jamais utilisĂ© l’ozone pour la dĂ©sinfection? Je l’aurais personnellement utilisĂ© pour purifier un atmosphĂšre plutĂŽt d’un substrat. A essayer ?

  10. Merci pour ces exposĂ©s dĂ©taillĂ©s, ils sont prĂ©cieux et j’y reviens souvent. J’ai acquis rĂ©cemment un ozonateur, un appareil qui produit de l’ozone qui est un puissant stĂ©rilisateur. Je n’ai trouvĂ© aucun article sur l’utilisation de l’ozone en myciculture. En connaissez-vous? Avez-vous une idĂ©e sur le sujet ?

    1. Re bonjour Bernard,

      L’ozone est une molĂ©cule de dioxygĂšne + une troisiĂšme molĂ©cule d’oxygĂšne (03 au lieu de 02 donc) L’ozone au contact des virus et autres micro-organismes les oxyde simplement. C’est le mĂȘme fonctionnement que le peroxyde d’hydrogĂšne ( H202) Si vous parvenez Ă  « gazer » l’eau de traitement du substrat cela peut thĂ©orique fonctionner ! Je n’ai pas de donnĂ© Ă  vous donner concernant le dosage.

  11. Pourrait on pour des petite quantité de substrat utiliser un four à micron onde.
    Dans ce cas quel puissance et pendant combien de temps?

    1. Bonjour,

      C’est thĂ©oriquement possible. Mais je n’ai pas la moindre idĂ©e des paramĂštres. Il va falloir tester et amĂ©liorer le processus au fur et Ă  mesure en faisant en sorte de modifier seulement le paramĂštre « temps » et « puissance ». Je commencerais avec la puissance maximale et un temps de 2 Ă  3 min. Si vous faites des expĂ©riences, je serais intĂ©ressĂ© d’avoir votre retour.

Laisser un commentaire