Le Trichoderma, la moisissure verte

Le trichoderma s'attaque aux substrats riches en carbohydrates, matière qu'il peut facilement consommer

Le Trichoderma, dit la moisissure verte est un champignon qui fait parti de la famille des Hypocreaceae. Il est présent naturellement dans le sol et est aussi le contaminant le plus courant en culture de champignons ! Dans cette article vous allez découvrir :

  • Que ce que le trichoderma ?
  • Comment agit le trichoderma sur ces victimes ?
  • Quels sont les paramètres favorables au développement du Trichoderma ?
  • Comment lutter contre le trichoderma ?
Continuer la lecture de « Le Trichoderma, la moisissure verte »

La mycorhize : 7 types d’association

La mycorhize est une association entre un champignon et généralement, une plante.

La mycorhize est une structure, entre un champignon et une racine de plante, qui permet d’échanger des nutriments et des informations. Ce pont entre les individus est favorable, et, souvent indispensables pour les deux individus, c’est donc une relation de type symbiotique. La nature a créée plusieurs types de mycorhize, qui interagissent de manière différente en fonction du champignon et de la plante. Cette article je vous détaille les 7 types d’associations mycorhiziennes existant dans la biosphère!

Garder à l’esprit que chaque plantes et champignons peut former simultanément plusieurs types de mycorhizes.

Les 7 différents types de mycorhize :

  • La mycorhize à arbuscule
  • La mycorhize éricoïde
  • La mycorhize arbutoïde
  • L’endomycorhize monotropoïdes
  • La mycorhize orchioïde
  • L’ectomycorhize
  • L’ectendomycorhize
Continuer la lecture de « La mycorhize : 7 types d’association »

Le mousseron [Calocybe gambosa]

Les mousserons poussent dans des endroits exposés à la lumière

Le mousseron, appelé également Tricholome de la saint Georges est un excellent champignon comestible. C’est un des premiers à être recherché à la sortie de l’hiver. Il apparait au printemps en rond de sorcière dans des lieux ouverts et variés. Son nom, autrefois « mousseron » issu du vieux Français, a des origines incertaines. On pense qu’il signifie « le champignon qui pousse dans la mousse« .

Dans cet article vous apprendrez :

  • Comment reconnaitre le mousseron ? Chapeau, pied, chair et face intérieure
  • Quand chercher le mousseron ? La saison et le climat de fructification
  • Où chercher le mousseron ? Les lieux, arbres, plantes et champignons bio-indicateurs
  • Les champignons similaires au mousseron : Comestible et toxique.
Continuer la lecture de « Le mousseron [Calocybe gambosa] »

Le Pied-de-mouton [Hydnum repandum]

Les champignons pieds de mouton pousse dans les zones humides

Les champignons que sont les pieds-de-mouton sont de très bons comestibles. Hydnum repandum, de son nom scientifique, pousse dans les forêts. En effet, ce sont des champignons mycorhiziens qui ont besoin d’un arbre pour se développer. Ces fungis très appréciés, apparaissent en nombre, à l’automne. Les noms commun au pied-de-mouton sont l’Hydne sinué, ou l’Hydne commun. On lui donne également de drôle de nom vernaculaire notamment braquichou, en Béarn.

Dans cet article vous apprendrez :

  • Comment reconnaitre le pied-de-mouton ? Chapeau, pied, face intérieure, chair
  • Quand trouver le pied-de-mouton ? Saison et climat
  • Où trouver le pied-de-mouton ? Arbres, plantes bio-indicatrices et lieux
  • Les champignons similaires au pied-de-mouton : Comestibles et toxiques
Continuer la lecture de « Le Pied-de-mouton [Hydnum repandum] »

Le bec Bunsen – Principe et Utilisations

une flamme bleu est signe de combustion complète

Le bec Bunsen est un appareil de laboratoire produisant une flamme ouverte avec du gaz. Il est utilisé dans des activités de laboratoire comme la chimie, mais aussi en microbiologie, notamment en mycologie ! En quoi le bec Bunsen, ce petit appareil, peut vous aider à travailler dans un environnement avec moins de contaminants, plus propices aux travaux de myciculture ? Dans cet article je vous explique son principe de fonctionnement, comment l’utiliser en toute sécurité et ses différentes caractéristiques pour bien le choisir.

Continuer la lecture de « Le bec Bunsen – Principe et Utilisations »

La Chanterelle en tube, jaune et grise [Craterellus]

Les chanterelles aimes les zones forestières pour se devellopper

La chanterelle fait partie de la famille de Craterellaceae. C’est un champignon qui est un excellent comestible, c’est un des plus recherché lors de la période de cueillette. Les chanterelles poussent en groupe de plusieurs individus que l’on nomme communément « tâche » dans le jargon. Chanterelle, ou plutôt Craterellus provient du latin  » crater », soit cratère, en référence à leur forme générale.

Dans cet article vous apprendrez :

  • Comment reconnaitre les chanterelles à tube, jaune et grise ?
  • Quand rechercher des chanterelles ? La saison et les conditions climatiques
  • Où rechercher des chanterelles ? Les arbres et plantes indicatrices
  • Comment reconnaitre les champignons similaires? Toxiques et comestibles
  • Et enfin une méthode expérimentale de culture pour tenter de les faire pousser !
Continuer la lecture de « La Chanterelle en tube, jaune et grise [Craterellus] »

Qu’est-ce que le Mycélium? Nature, utilisations et écosystèmes

Le mycélium se devellope sur les surfaces telle un réseau routier optimisé !

Le mycélium est la partie souterraine du champignon. Il est constitué de fils, appelés hyphes, à partir desquels les champignons que nous cueillons poussent! Les mycéliums sont répandus dans les champs, dans les forêts et plus généralement dans les zones où l’on trouve de la matière organique sur le sol. Certains s’étendent sur quelques centimètres, et d’autres sur plus de 1000 m2.. Le mycélium est longtemps resté cantonné dans la forêt. Mais aujourd’hui il colonise nos habits, nos bâtiments et plus largement, nos vies !

Dans cet article je vous parle de :

  • Qu’est ce que le mycélium? Sa nature
  • Les utilisations du mycélium dans les sociétés humaines
  • Le mycélium et les écosystèmes
Continuer la lecture de « Qu’est-ce que le Mycélium? Nature, utilisations et écosystèmes »

Le cèpe de Bordeaux [ Boletus Edulis ]

Les bois de feuillus et d'Epicéas abrite souvent Boletus edulis

Le cèpe de Bordeaux, dit Boletus edulis, de son nom scientifique, est le champignon sauvage le plus consommé de France ! Et ce n’est pas pour rien ! C’est un excellent champignon comestible, il est facile à reconnaitre et très peu d’espèces toxiques lui ressemblent. Dans cet article, je vous donne les clefs pour savoir:

  • Comment reconnaitre le cèpe de Bordeaux ? Chapeau, pied, chair, face intérieure et spores.
  • Où trouver le cèpe de Bordeaux ? Les lieux, les arbres, plantes et autres champignons indicateurs.
  • Quand chercher le cèpe de Bordeaux? Saisonnalité et climat de fructification.
  • Les champignons similaires au cèpe de Bordeaux : comestibles et toxiques.
Continuer la lecture de « Le cèpe de Bordeaux [ Boletus Edulis ] »

Cultiver l’oreille de Judas [Auricularia auricula-judae]

L'oreille de judas est un champignon décomposeur primaire

L’oreille de Judas est très utilisée dans la cuisine asiatique. En effet, Auricularia auricula judae, de son nom scientifique, a conquis le palais des mycophages d’Asie depuis des centaines d’années. Cet excellent champignon comestible a un aspect gélatineux et noir lorsqu’il est séché et se réhydrate facilement. Dans cet article, je vous parle de son écologie, de ses bienfaits médicinaux, de la manière dont on peut la cuisiner. Je vous explique ensuite comment cultiver l’oreille de Judas en intérieur et en extérieur. En fin d’article, vous pouvez retrouver un tableau des paramètres de culture de l’oreille de Judas.

Continuer la lecture de « Cultiver l’oreille de Judas [Auricularia auricula-judae] »

Cultiver le pleurote de l’orme [Hypsizygus ulmarius]

Le Pleurote de l’orme.. n’est pas un pleurote ! Le nom trompeur de cet excellent comestible est dû à la similarité morphologique qu’il entretient avec le genre Pleurotus. De son nom scientifique, Hypsizygus ulmarius, fait partie du genre Hypsizygus avec le Shimeji. Il est très facile de cultiver le pleurote de l’orme, sa culture est très proche de celle des pleurotes. Dans cet article, je vous parle de son écologie, de ses vertus médicinales et de sa culture en intérieur et en extérieur. Des tableaux récapitulatifs des paramètres de cultures sont disponibles en bas de page.

Continuer la lecture de « Cultiver le pleurote de l’orme [Hypsizygus ulmarius] »