Comment inoculer des chevilles de bois avec du mycélium ? [en 4 étapes]

Tous myciculteur-jardinier qui a déjà eu envie de cultiver des champignons sur des rondins de bois, a surement déjà entendu parler de mycélium sur cheville de bois. En effet, les chevilles de bois appelées également goujon de bois permettent d’ensemencer les rondins de bois avec le mycélium de diverses espèces. Si vous cherchez une méthode simple et efficace pour inoculer des chevilles de bois avec du mycélium, vous êtes au bon endroit. Dans cette article, je vous explique pourquoi ensemencer soit même ces propres chevilles de bois, ainsi que ce que vous devez savoir avant de le faire et bien évidemment, comment inoculer des chevilles de bois avec du mycélium, facilement, en 4 étapes ! Bonne lecture les myciculteurs 🙂

Pourquoi fabriquer ces propres chevilles de bois avec du mycélium ?

Vous ne trouvez pas des chevilles de bois de l’espèce en question

Si vous recherchez un champignon particulier à faire pousser sur rondins de bois, et qu’il n’existe pas sur cheville de bois dans les boutiques de e-commerce, c’est probablement une bonne méthode pour obtenir les bûches avec les champignons que vous désirez !

C’est moins chère d’inoculer soit même des chevilles de bois avec du mycélium

Dans les e-commerces, vous trouverez probablement des chevilles de bois déjà inoculer avec du mycélium, mais en les fabriquant vous même, vous pouvez les créer en nombres beaucoup plus importants et donc ensemencés un plus grands nombres de rondins pour un modeste prix! Vous pouvez ainsi également partager le fruit de votre travaille avec votre entourage !

Contrôler la qualité de vos chevilles de bois inoculées

Certains producteur en manque d’expertise, envoient des chevilles de bois qui ne sont pas correctement colonisés et par fois pire, contaminées. Une mauvaise qualité de cheville de bois ensemencés rendra probablement peu fructueuses vos récoltes sur rondins. Si vous recherchez tout de même à acheter du mycélium sur cheville de bois de qualité, je vous conseil celle de Quentin, mon ami myciculteur sur ce lien.

Les poches zips constituent de bon conteneur pour l'ensemencement de mycélium sur cheville de bois
Cheville de bois de hêtre inoculées avec du mycélium de shiitaké il y a 7 semaines.

Apprendre

Apprendre est une chose merveilleusement agréable si elle est faite de manière délibérée, choisi ! Et pour ça, la myciculture est un sujet passionnant, naturelle et infini. Inoculer des chevilles de bois avec du mycélium est une expérience facile et enrichissante pour apprendre la culture des champignons !

Que devez-vous savoir avant d’inoculer vos chevilles de bois avec du mycélium?

Quel types de bois utiliser pour ces chevilles?

Le types de bois à une influence sur le développement du mycélium. De manière générale, je ne vous conseil pas d’utiliser du bois de conifère, contenant naturellement des fongicides.

Généralement, les chevilles de bois sont faites avec du hêtre. C’est un bois dur, résistant et adapté à la culture du mycélium. Si vous en trouvez, ou fabriquez dans d’autres types de bois, sachez que plus ils seront denses, plus la colonisation sera lente, plus il sera peu dense, plus la colonisation sera rapide.

Pour la taille des chevilles, elle varie de 30 à 50mm, et le diamètre de 5 à 8mm. Toutes conviennent, et plus leur volume est grand, plus l’inoculation des bûches sera efficace, plus leur taille est petite, plus la colonisation sera rapide. Pensez à adapter le diamètre de vos chevilles à vos outils de perçage.

Les goujons de bois sont un substrat parfait pour les champignons décomposeurs primaires.
Des chevilles ou goujons de bois pour la culture du mycélium

🍄Retrouver les chevilles de bois que j’utilise ICI 🍄

Avec quels types de mycélium de champignons puis-je ensemencer mes chevilles de bois?

Les chevilles de bois, sont une nourriture contenant de la lignine, de la cellulose, de l’hémi-cellulose. C’est la nourriture des champignons décomposeurs primaire. Le pleurote, le shiitaké, le maitake, l’enoki, le reishi et bien d’autres font partis de ce groupe. Dans la nature, ils vivent sur des souches, des branches ou des arbres agonisants.

On ne peut pas inoculer, sur des chevilles de bois, du mycélium de champignon de Paris ou de morille. Ces champignons ne peuvent pas se nourrir de cheville de bois. Le champignon de paris à besoin de fumier ou de composte et la morille a besoin d’une litière vivante, de racines avec lesquels s’associer, ainsi que de nombreuses bactéries nourricières.

Vérifiez bien que le champignon avec lequel vous souhaitez réaliser cette expérience est un champignon saprophyte décomposeur primaire !

Phase d’incubation

En colonisant les chevilles de bois, le mycélium du champignon va s’en nourrir. Il a donc besoin des mêmes paramètres que les colonisations sur les autres types de substrat, comme la paille ou la sciure.

Les besoins essentiels se résument à une chaleur tempérée, à de l’obscurité et de l’humidité. Pour en savoir plus je vous invite à lire ou relire l’étape 4 de l’article sur les 7 étapes de la culture du champignon.

Comment inoculer des chevilles de bois avec du mycélium?

Le matériel

Pour fabriquer du mycélium sur cheville de bois, il vous faudra le matériel suivant

  • Du mycélium sur grain. (Si vous n’en possédez pas, je vous conseil le site de mon ami Quentin le myciculteur)
  • Des chevilles de bois de qualités
  • Un sac zip ou un conteneur pour les chevilles
  • Une bouilloire ( ou un stérilisateur)
  • Un incubateur ( optionnel )
  • De l’alcool à 70% ( optionnel)

🍄Vous trouverez les chevilles de bois que j’utilise ici ! 🍄

Étape 1: Préparer le conteneur

La préparation du conteneur consiste simplement à le désinfecter avec de l’alcool à 70% ou bien à le nettoyer efficacement pour supprimer le maximum de contaminant. Pensez également à désinfecté vos mains et votre plan de travail.

Le mycélium à besoin de respirer. Si le capuchon ou le couvercle le permettent, créer un trou, et utiliser de la fibre de polyester ( la matière qui remplit les coussins ) pour créer un filtre entre l’extérieur et l’intérieur de la boite. Le filtre ne devra pas être placé immédiatement, mais plus tard, après inoculation.

Remarque: Personnellement certains de mes tupperwares me permettent de ne pas créer ce filtre, car leur jointure est assez lâche pour permettre la respiration du mycélium.

Étape 2: Humidifier & pasteuriser les chevilles de bois

Pour humidifier et pasteuriser les chevilles de bois, je vous conseil de pratiquer ce que j’appelle une pseudo pasteurisation.

Pour cela remplissez le conteneur environ au 1/3 de sa capacité de cheville de bois. Ensuite utilisez la bouilloire. Versez l’eau brulante sur les chevilles, et remplissez le conteneur à ras bord. Attention à ne pas vous bruler en refermant le couvercle, les chevilles flottantes s’enfonceront et de l’eau s’échappera alors. Les chevilles de bois seront cependant bien immergées dans l’eau bouillante.

Remarque: je ne vous conseil pas d’utiliser des bocaux en verre comme conteneur, une fois humides, les chevilles de bois gonflent et se retrouvent bloquées. Vous pouvez évidemment les débloquer avec la pointe d’un couteau stérile, mais alors les risques de contamination augmentent, le temps d’exposition à l’air libre augmentant.

Une fois les chevilles dans l’eau, laissez les tremper durant 48h pour qu’elles soit parfaitement hydratées pour accueillir le mycélium du champignon.

Étape 3: Inoculer les chevilles de bois

Une fois les 48h d’hydratation écoulées, entre-ouvrez le couvercle et vidé l’eau du conteneur.

Pour l’inoculation des chevilles de bois, vous aurez besoin de rajouter du mycélium sur grain. Du mycélium sur carton fonctionne bien aussi. On évitera les cultures liquides qui ne favorisent pas une colonisation homogène et qui sont très sensibles aux contaminations.

Pour cela transférez ( si possible en environnement stérile ) le grain de mycélium sur les chevilles de bois. Ajoutez en suffisamment pour maximiser les points de contact avec les chevilles de bois, mais pas trop pour laisser suffisamment d’espace pour secouer le conteneur, une fois fermé. Les grains seront ainsi mieux répartis, et les chevilles de bois seront colonisées de manière homogène.

le mycélium doit être répartit le plus homogènement possible pour favoriser le develloppement sur les chevilles
Un généreux lardage de mycélium pour ensemencer des chevilles de bois avec du Pleurotus ostreatus variant florida

Une fois la boite refermée, imbibez le filtre de fibre polyester d’alcool et placez le à l’endroit prévu à cette effet comme expliqué dans l’étape 2.

Étape 4: Incuber le mycélium

Une fois les chevilles de bois inoculées avec du mycélium, il faut les mettre dans un environnement favorable à leur développement.

Cela se résume à une température d’incubation entre 20 et 25°C pour la grande majorité des champignons. Et une environnement sombre, pour simuler l’intérieur d’une bûche, d’une souche, ou d’une litière forestière.

Ils faut plusieurs semaines au mycélium aprés inoculation pour coloniser les chevilles de bois
Avec 1 semaine de développement le mycélium commence à s’atteindre sur les chevilles de bois

Le colonisation sera terminé au bout de 3 à 6 semaines suivant l’espèce de vous avez choisit.

Pour conserver vos mycéliums sur chevilles de bois, gardez les au frigo entre 1 et 6°C. Vous pouvez les conserver durant plusieurs mois.

🍄 Vous avez les chevilles de bois que j’utilise disponible en toutes les tailles ICI ! 🍄

Si vous avez des questions par rapport à comment inoculer des chevilles de bois avec du mycélium, ou bien nous faire par de vos expériences, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ! 🙂

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire