Utiliser du conifĂšre comme substrat pour la culture des champignons?

On attends souvent qu’il ne faut pas utiliser de conifĂšre comme substrat pour la culture des champignons.. C’est vrai, mais c’est Ă©galement faux et on va de suite voir pourquoi. Dans cet article on va voir l’intĂ©rĂȘt des substrats Ă  base de conifĂšres, les champignons qui peuvent pousser sur ce type de substrat et des mĂ©thodes pour amĂ©liorer la performance d’une culture de champignons sur un substrat de conifĂšre.

Pourquoi le substrat Ă  base de conifĂšre peut ĂȘtre intĂ©ressant pour cultiver des champignons ?

La plupart des sciures de scierie sont constituĂ©es de conifĂšre. Ce sont en effet des arbres qui pousse rapidement et  qui sont donc utiliser de plus en plus dans les mĂ©tiers de la menuiserie. La sciure devient donc un dĂ©chet abondant que l’on pourrait transformer en champignons !

La plupart des champignons que l’on cultive en myciculture sont des dĂ©composeurs primaires. Ils dĂ©gradent donc de la matiĂšre organique Ă  l’aide de leur enzymes, qui leur permet de dĂ©composer des sources carbonĂ©es comme la lignine, la cellulose et l’hĂ©micellulose, entre autre.

Les litiĂšres Ă  base de sciure et le pellets que l’on peut trouver en grandes surfaces sont constituĂ©s en grande majoritĂ© de conifĂšre Ă©galement ce qui donne des sources de substrat potentiellement abondantes.

La sciure de conifĂšre peut ĂȘtre recycle pour cultiver des champignons comestibles et mĂ©dicaux

Pourquoi tous les champignons ne peuvent pas pousser sur du substrat de conifĂšre ?

Les arbres qui appartiennent à la catégorie des conifÚres possÚdent des molécules qui inhibent la croissance des champignons, on parle de molécules antifongiques.

Certains champignons ont la capacitĂ© Ă  pousser sur des conifĂšres car leur mycĂ©lium produit des enzymes qui inhibent l’effet de ces molĂ©cules antifongiques, ou bien qui les dĂ©gradent directement.

Il faut savoir que tous les conifĂšres ne contiennent pas la mĂȘme quantitĂ© d’antifongique. ConnaĂźtre l’essence d’arbre sur laquelle vous aller faire pousser des champignons est donc important. Une mĂ©thode simple pour savoir si un arbre est compliquĂ© Ă  coloniser pour un mycĂ©lium, c’est de le sentir.

Plus l’arbre est aromatisant, comme les cĂšdres, les pins ou les Ă©picĂ©as, plus il contient de molĂ©cule antifongique. Des arbres comme le Douglas sont moins aromatiques et conviennent mieux pour la culture des champignons.

Il faut savoir aussi que chaque souche de champignons à une capacité propre à pousser sur un type de substrat de conifÚre donné.

Quels sont les champignons que l’on peut faire pousser sur du bois de conifĂšre ?

Alors je vais diviser en deux groupes, les champignons qui peuvent s’adapter au bois de conifĂšre, grĂące Ă  des enzymes de dĂ©gradation non spĂ©cifique et les champignons qui aiment particuliĂšrement ce type de bois car ils ont un matĂ©riel gĂ©nĂ©tique qui est donc conçu pour. 

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Le Trichoderma, la moisissure verte

Les champignons naturellement adaptés aux substrats de conifÚre :

Pour ces champignons prĂ©fĂ©rez du Douglas, donc moins chargĂ© en anti-fongiques naturels. C’est le type de sciure de bois qui est gĂ©nĂ©ralement retrouvĂ© en scierie et vendu en animalerie.

Donc si vous faite pousser ces champignons sur du conifĂšres cela fonctionnera mais les rĂ©sultats seront moins bons que sur d’autres substrats Ă  base de feuillus, plus spĂ©cifiques Ă  ces champignons.

Pour amĂ©liorer le rĂ©sultat, le substrat Ă  base de conifĂšre devrait ĂȘtre pasteurisĂ© thermiquement, voir stĂ©rilisĂ©, pour dĂ©truire, au moins en parti la structure des molĂ©cules anti-fongiques.

En Asie, on utilise beaucoup de sciure de bois de conifĂšre pour cultiver les champignons. Avant de l’ensemencer, le bois subit une fermentation d’environ 1 mois et par la suite, Ă©ventuellement un ajout d’azote, car les essences de conifĂšres en contiennent peu.

Les champignons qui poussent naturellement sur du bois de conifĂšre

  • Le polypore soufrĂ© – Laetiporus sulphureus,  qui fait parti qu’un complexe d’espĂšces qui comprends aussi Laetiporus conifericola.
  • Le trametes versicolor – Trametes versicolor ( Sapin, Douglas, Pin)
  • Le spariasis crĂ©pu – Spariasis crispa ( Pin et Douglas)
  • Le rĂ©ishi – Ganoderma lucidum, ainsi que de nombreux polypore du genre Ganoderma
  • Le schizophylle commun – Schizophyllum commune, utilisĂ© en mĂ©decine chinoise
  • Le pachyme – Wolfiporia extensa, un polypore utilisĂ© Ă©galement dans la mĂ©decine chinoise.
  • Le polypore marginĂ© – Fomitopsis pinicola, encore un polypore mĂ©dicinal

Pour les espÚces que je viens de citer vous pouvez aussi les implanter directement dans un bûche avec la méthode des chevilles de bois.

Quelques pistes pour améliorer la culture des champignon sur substrat de conifÚre

Si vous voulez faire pousser encore mieux vos souches de champignons préférées sur des conifÚres vous avez 2 solutions, voir 3 !

La premiĂšre c’est d’amĂ©liorer une souche que vous avez acheter en sĂ©lectionnant les individus qui vont se dĂ©velopper le mieux sur vos essences de conifĂšres. Donc ici il faudra faire un travail de sĂ©lection et tout les processus qui en dĂ©coulent.

La deuxiĂšme option, c’est de cloner un champignon que vous avez directement trouver sur l’essence d’arbre que vous allez utiliser. C’est plus efficace mais plus compliquĂ© et hasardeux, dans le sens ou vous n’allez peut ĂȘtre pas trouver ce que vous souhaitez en terme d’association champignon/essence d’arbre.

Un entre deux consiste Ă  demander Ă  votre producteur de mycĂ©lium d’oĂč proviens sa souche pour avoir des informations sur les espĂšces d’arbres sur lesquels elle serait naturellement adaptĂ©e.

Une troisiĂšme mĂ©thode que j’ai trouvĂ©e c’est l’utilisation d’un champignon qui vas dĂ©truire la rĂ©sine, et donc les antifongiques pour rendre le bois plus assimilable pour les champignons qui poussent gĂ©nĂ©ralement, sur du feuillu. Avec cette mĂ©thode, les auteurs de l’expĂ©rience on rĂ©ussit Ă  faire pousser Ă©normĂ©ment de champignons qui ne fructifient normalement pas sur rĂ©sineux, notamment Griffola frondosa ( Le polypore en touffe ) et Hericium erinaceus ( L’hydne hĂ©risson).

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  6,5 paramĂštres pour le design de la chambre de fructification

Pour en savoir plus je vous invite Ă  lire cette Ă©tude

Merci d’avoir lu cet article, s’il vous a plu n’hĂ©sitez pas Ă  le partager ou Ă  nous laisser un commentaire ! 🙂

Si vous avez aprĂ©ciĂ© mon article vous ĂȘtes libre de le partager!

2 rĂ©ponses sur “Utiliser du conifĂšre comme substrat pour la culture des champignons?”

  1. Bonjour,
    « Pour en savoir plus je vous invite Ă  lire cette Ă©tude »…
    Sur la fin, je reste sur ma faim !
    Ne manque-t-il pas un lien ?

Laisser un commentaire