Le Master’s Mix : Le mĂ©lange de substrat des maitres myciculteurs [Tutoriel]

Avez-vous déjà entendu parler du Master’s Mix ? C’est le mélange que tous les myciculteurs passionnés et surtout professionnels utilisent pour réaliser leur substrat de fructification. Longtemps tenu secret, la connaissance de ce mélange s’est diffusée en Amérique pour arriver jusqu’en Europe. Dans cet article, je vous explique ce qu’est le Master’s Mix, quels champignons poussent dessus, les avantages et inconvénients de cette recette, comme le réaliser vous-même, et enfin les problèmes et les solutions de cette méthode.

Qu’est-ce que le Master’s Mix ?

Traditionnellement, le Master’s mix est un mĂ©lange composĂ© de 50% de sciure de feuillus et de 50% de coque de soja broyĂ©.

On doit le Master’s mix Ă  T.R. Davis de l’entreprise Earth Angel’s Mushroom. Ă€ la base, ce cultivateur Ă  commencer Ă  cultiver des champignons sur de la paille est Ă  trouver cette recette assez peu productive.

C’est à partir de ce constat qu’il a commencé à réaliser des essais sur divers matériaux, d’abord sur des coques de coton, mais des problèmes de contamination survenez malgré la stérilisation. Mais ses essais ont fini par être un peu plus concluants lorsqu’il a utilisé des coques de soja et de la sciure pour ces cultures.

Le fait que cette ressource soit également facilement disponible chez lui l’a encouragé à poursuivre avec la base de cette recette.

La seconde étape a été de tester les différents ratios entre la sciure et les coques de soja, il a fini par conclure que la meilleure recette comporte 50% de sciure et 50% de coque de soja. C’est avec ces proportions que ces rendements étaient les meilleurs. Au-delà de 50% de supplémentation, les rendements rediminués.

En France, on trouve moins facilement des coques de soja, mais elles peuvent ĂŞtre facilement remplacĂ©es par des pellets de tournesols ou bien de son de blĂ© par exemple. Il faudra cependant faire des tests pour voir si le ratio 50/50 est toujours le plus optimal avec ce type de supplĂ©mentation.

Le master's mix peu être réaliser à partir de sciure de bois ou bien de pellet de bois, de préférence de feuillus.
Pellet de son de blé

Quel type de champignons peut-on cultiver sur le Master’s Mix ?

J’aimerais commencer avec les champignons qui ne pourront pas pousser sur ce type de mélange à savoir les champignons décomposeurs secondaire, comme les champignons de Paris.

La plupart des champignons décomposeurs primaires, qui apprécient donc le bois, pousseront facilement sur le Master’s Mix. Le pleurote gris, jaune, rose, bleu, le pleurote du panicaut, les namékos, les pioppinos et les chetnuts.

Pour le shiitakĂ©, un champignon très ferme, le master’s mix contient trop d’azote. Je conseille une utilisation de la supplĂ©mentation entre 15 et 25% environ.

Pour les polypores comme le réishi ou les tramètes, c’est également un peu différent. Ce sont des champignons qui ont un corps fructifère très ligneux, très dur, donc ce mélange n’est pas tout à fait adapté. Je vous conseille de faire des proportions autour de 5 à 15% de supplémentation, plutôt qu’avec 50%.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment inoculer des chevilles de bois avec du mycĂ©lium ? [en 4 Ă©tapes]

Les avantages et inconvĂ©nients de l’utilisation d’un Master’s Mix

Le Master’s Mix n’est pas forcĂ©ment pour tous les cultivateurs. En fonction de votre itinĂ©raire technique et de vos objectifs de culture, vous pourrez choisir s’il est plus avantageux ou dĂ©savantageux d’utiliser ce type de substrat :

Avantages

  • Meilleur rendement : le taux de nutriments et d’azote dans ce substrat permet une grosse quantitĂ© de champignons par kilos de substrat produit.
  • Grande diversitĂ© de champignon cultivable : vous pouvez cultiver tous les champignons lignivores dessus en adaptant les quantitĂ©s de supplĂ©mentation.
  • Les ingrĂ©dients sont faciles Ă  stocker : qu’il s’agisse de pellet de bois ou de cĂ©rĂ©ales, ces matières dĂ©shydratĂ©es sont facilement stockables en espace et dans la durĂ©e.

DĂ©savantages

  • Besoin d’une stĂ©rilisation : Le taux de nutriment donne une certaine sensibilitĂ© Ă  ce type de substrat. Ils doivent donc ĂŞtre stĂ©rilisĂ©s dans un autoclave ou bien un stĂ©rilisateur Ă  vapeur.
  • Utilisation de sac autoclavable : La stĂ©rilisation demande donc d’utiliser un conteneur qui supporte une haute tempĂ©rature et pression, les sacs en polypropylène sont donc indispensables.
  • Inoculation en laboratoire : une fois stĂ©riliser ce substrat est toujours très sensible au potentiel contaminant extĂ©rieur. Il doit donc ĂŞtre inoculĂ© devant une hotte Ă  flux laminaire.

Comment fabriquer un Master’s Mix Ă©tape par Ă©tape

Je vais vous proposer ici un processus simple pour la conception de ce type de sac, et je vous donnerai Ă©galement les variations possibles dans le processus de fabrication, notamment pour les professionnels.

Le matĂ©riel pour fabriquer le Master’s Mix

Commençons par les ingrĂ©dients pour la recette du Master’s Mix qui sont au nombre de 3 :

  • Des pellets de sciure de bois : Vous pouvez utiliser tous les types de pellets de feuillus que vous trouvez. Les pellets de conifère fonctionnent avec certains champignons, mais ce n’est pas idĂ©al pour la plupart. Pour ma part, j’utiliserais des pellets de hĂŞtre.
  • Des pellets de cĂ©rĂ©ales : Tous les types de cĂ©rĂ©ales en pellet sont utilisables, je n’ai pas fait des tests avec tous, mais le tournesol fonctionne bien, ainsi que le blĂ©. J’utiliserais ce dernier pour l’expĂ©rience.
  • De l’eau : IngrĂ©dient de base qui nous permettra d’hydrater le mĂ©lange.

Ensuite, vous aurez besoin de petit Ă©quipement pour rĂ©aliser l’ensemble des opĂ©rations :

  • Un verre mesureur : pour dĂ©placer les matières.
  • Une balance : pour peser la quantitĂ© des ingrĂ©dients.
  • Un seau ou un bac : pour le mĂ©lange de tous les ingrĂ©dients.
  • Des sacs autoclavables : pour accueillir le mĂ©lange du substrat.
  • Un stĂ©rilisateur : Pour nettoyer le substrat Ă  la chaleur et sous pression.

Étape 1 : Préparer le master mix

Sur la balance, mesurez les quantitĂ©s d’ingrĂ©dients suivantes, en les introduisant directement dans le sac :

  • 500g de pellet de bois
  • 500g de pellet de blĂ©

Ensuite, remuer les ingrĂ©dients secs en tenant le sac fermĂ© pour les homogĂ©nĂ©iser. Enfin, rajoutez :

  • 1,5L d’eau

Les pellets vont absorber l’eau peu à peu, et l’humidité va se répartir d’elle-même en quelques minutes. Si vous utilisez de la sciure de bois, je vous suggère de faire le mélange dans un conteneur, puis de verser le tout dans le sac de culture.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment fabriquer du mycĂ©lium sur grain?
La préparation du master's mix consiste à mélangé les bonnes proportions de substrat et à humidifier le tous.
Le master’s mix en train d’absorber l’eau

Étape 2 : Stériliser le substrat

Une fois l’eau dans le sac bien absorbée par la matière sèche, il est temps de stériliser le substrat.

Placez une grille au fond du stérilisateur, puis mettez environ 3 à 4L d’eau et charger les sacs. Je vous conseille de mettre une assiette sur le dessus du stérilisateur pour éviter que le plastique du sac bloque la sortie de dépressurisation.

C’est parti pour 1h30 à 15psi, si vous utilisez un autocuiseur classique, je vous conseille de stériliser vos substrats durant au moins 2h30 à 3h pour être sûr du résultat à la sortie.

Une fois cette étape terminée, je laisse le substrat refroidir avant de l’ensemencer.

Le master's mix est un mélange riche en nutriment qui ne peux pas être traiter seulement avec une pasteurisation
StĂ©rilisation des sacs de master’s mix

Étape : Inoculation du substrat

Une fois le substrat à température ambiante, je prépare mon petit laboratoire pour accueillir ces substrats stériles. Cela passe par la désinfection de mon lieu de travail et l’allumage de ma hotte à flux laminaire.

Une fois que cela est fait, les Masters’ mix stĂ©rilisĂ©s sont sortis devant la hotte. Ensuite, je les ensemence classiquement avec du grain.

Enfin, je scelle thermiquement les sacs pour les garder hermétiques jusqu’à la fructification.

L'inoculation du mix ce fait généralement devant la hotte à flux laminaire étant donné que le mélange est facilement contaminable.
Inoculation des masters’ mix

Si vous souhaitez en savoir plus sur les Ă©tapes de la culture des champignons, je vous invite Ă  lire l’article sur les 7 Ă©tapes de la culture des champignons.

Problème courant avec le Master Mix

Voici 2 problèmes que j’ai personnellement rencontrĂ©s durant les premiers essais de culture.

La contamination

Si vous avez de la contamination dans vos sacs de culture, il y a trois grandes possibilités.

La première, c’est que vous avez dépassé les 50% de supplémentation, ou bien que la supplémentation à 50% que vous utilisez est trop chargée en azote. J’ai eu ce problème par exemple avec les pellets de betterave. Donc, réduisez votre quantité de supplémentation ou bien changez carrément votre matière.

Deuxièmement, c’est que la stĂ©rilisation est insuffisante. Cela arrive souvent avec de petits autocuiseurs, la pression Ă  l’intĂ©rieur Ă©tant relativement faible, le temps de stĂ©rilisation doit ĂŞtre simplement rallongĂ©. Attention, Ă  des supplĂ©mentations trop azotĂ©es, augmenter la stĂ©rilisation n’est pas la bonne mĂ©thode, la charge d’azote est très importante, et la stĂ©rilisation risque de survenir mĂŞme en allongeant de 2 fois le temps de stĂ©rilisation.

Troisièmement, c’est lors de l’inoculation que survient la contamination. Si vous avez réalisé l’opération sans hotte à flux laminaire, il est plus probable que vous ayez une contamination avec ce type de substrat. Je vous suggère donc d’utiliser une hotte à flux laminaire, ou le cas échéant de diminuer, voire de ne pas supplémenter votre substrat.

Colonisation lente

Une colonisation lente du substrat peut-ĂŞtre principalement dut Ă  3 paramètres :

Le premier paramètre, c’est une trop grande quantité d’eau dans le substrat. Le symptôme principal de cette erreur est représenté par un mycélium qui n’arrive pas à attendre le fond de votre sac de culture. Cela arrive lorsque l’on utilise de la sciure un peu trop humide. Cette humidité déjà présente dans la sciure ne permettra pas une bonne absorption de la quantité d’eau initiale que vous avez mise. Donc je vous suggère de réduire la quantité d’eau dans le substrat ou bien de sécher la sciure en amont.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment fabriquer une culture liquide de mycĂ©lium ? [Tutoriel]
La colonisation des substrats de mix des maitres peut produire de la chaleur
Master’s mix en colonisation final

La deuxième possibilité, c’est une incubation à une température trop froide. La majorité des souches aiment être incubées à des températures entre 21 et 24°C. Si vous n’avez pas d’incubateur, il se peut que votre température ne soit pas correctement monitorée. Je vous suggère donc, au moins, de prendre la température de votre environnement d’incubation pour connaitre la température de base, et si besoin de la modifier ou de la gérer à l’aide d’un incubateur donc.

La troisième erreur, c’est de mettre la souche de champignon sur un substrat qui ne lui est pas adapté. Pour ma part, j’ai fait l’erreur de faire un test de culture, avec un hydne corail, sur de la sciure de hêtre, alors que c’est un champignon qui préfère la sciure de conifère. Donc, vérifier bien le type de substrat apprécié par votre souche. Il se peut que la génétique de la souche soit également de mauvaise qualité, mais cela est plus rare.

Conclusion

Le Master’s Mix a vraiment été une révolution dans la culture des champignons. Permettant à des myciculteurs du monde entier de passer d’un substrat brut à un substrat à haut rendement. Cela ouvre la porte à de multiples possibilités de supplémentation et d’amélioration de la qualité nutritionnelle des substrats. En contrepartie, les myciculteurs qui souhaitent se servir de cette recette doivent mettre en place des techniques d’inoculation plus perfectionnée pour contrebalancer un potentiel de contamination plus élevé.

La fructification sur master's mix donne de bon rendement
Fructification de pleurote « Black Pearl » sur un substrat de Master’s Mix

Merci d’avoir lu cet article sur le Master’s Mix ! Si vous avez des questions ou bien des remarques, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire. 🙂

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire