Le Bolet bai [Imleria badia]

Le Bolet bai est un bon champignon comestible, que l’on trouve principalement dans les forĂȘts de conifĂšres. La couleur de son chapeau lui a donnĂ© son nom « Bolet bai ». Souvent dĂ©nigrĂ©, sa qualitĂ© gustative reste apprĂ©ciable pour ceux qui savent le reconnaitre en forĂȘt. Scientifiquement, il est aujourd’hui appelĂ© Imleria badia, les Ă©tudes gĂ©nĂ©tiques ayant montrĂ©es qu’il n’appartenait plus Ă  son genre d’origine !

Dans cet article vous verrons :

  • La classification du Bolet bai
  • Comment reconnaitre le bolet bai ?
  • Quand et OĂč ?
  • Les champignons similaires au bolet bai, comestibles et toxiques
  • Les meilleurs recettes pour le bolet bai

Classification du Bolet Bai

  • RĂšgne : Fungi
    • Division : Basidiomycota
      • Classe : Agaricomycetes
        • Ordre :Boletales
          • Famille : Boletaceae
            • Genre : Imleria
              • EspĂšce : I. Badia

Autrefois nommĂ© Xerocomus badius, il est appelĂ© aujourd’hui Imleria badia. En effet, les Ă©tudes molĂ©culaires ont montrĂ© que le genre Xerocomus est polyphylĂ©tique. C’est Ă  dire que ce genre n’a pas un seul ancĂȘtre commun, mais plusieurs. Le genre Imleria a donc Ă©tĂ© crĂ©Ă© pour y placer Imleria badia avec 4 autres espĂšces.

Comment reconnaitre le Bolet bai [Imleria badia] ?

Le Bolet bai est un champignon assez simple Ă  reconnaitre, avec quelques indices simples Ă  observer !

Le pied de Imleria badia est parfois plus fin que les autres espĂšces de bolet
Un bolet bai avec un pied relativement fin, qui fait partie des variations morphologiques classiques de cette espĂšce.

Le chapeau

La taille du chapeau fait entre 4 et 15 cm de diamÚtre. Quand le champignon est jeune, il est de forme hémisphérique, puis devient convexe et enfin plat, voir concave en surmaturité. La marge est excédante.

La couleur est relativement variable, du beige sombre, au marron chocolat en passant par le chĂątain et le roux. C’est d’ailleurs cette derniĂšre couleur qui lui vaut le nom de bolet bai.

Au niveau de la texture, la cuticule (dessus du chapeau) est veloutĂ© Ă  l’Ă©tat juvĂ©nile puis devient lisse, brillante et visqueuse Ă  maturitĂ©.

Le pied

Le pied est de largeur variable, entre 1 et 4 cm de diamÚtre environ, il est donc relativement fin comparé à celui du cÚpe de Bordeaux. Il fait une taille entre 4 et 12 cm environ. On y retrouve de fines stries longitudinales de couleurs brun-roux, sur un fond ocre à fauve.

Enfin, il ne possĂšde pas d’anneau.

Le bolet bai est un bon champignon comestible
Un bolet bai poussant dans une forĂȘt mixte

La face intérieure

Chez la Famille des Bolétales, pas de lames, uniquement des pores. Ils sont de tailles moyennes, blanchùtre, puis jaune à vert olive à maturité. Elles bleuissent au toucher.

La chair

La chair du chapeau est relativement souple, comparĂ©e au pied ferme, mais souvent vĂ©reux. Elle est de couleur jaunĂątre, et bleuit Ă  la coupe et au toucher. Cette couleur n’indique pas une toxicitĂ©, c’est un phĂ©nomĂšne d’oxydation.

Son odeur est assez discrÚte, plutÎt douce et fruitée. Un léger goût de noisette se développe aprÚs la cuisson.

Les spores

La sporée est de couleur brune à olive. Les spores sont de formes légÚrement ellipsoïdales et ont une taille de 12-16 x 4-6 ”m.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Le bolet jaune [Suillus luteus]

Quand chercher le bolet bai ?

Le bolet bai est un champignon que l’on rĂ©colte gĂ©nĂ©ralement du milieu de l’Ă©tĂ© jusqu’Ă  la fin de l’automne. Les pics de pousses ont lieu en octobre et en novembre.

Climat de fructification du bolet bai

La fructification du Bolet bai ressemble beaucoup Ă  celle des autres champignons. Le mycĂ©lium qui s’est propagĂ© et nourrit dans le sol Ă  la sortie de l’hiver attend des modifications environnementales pour se transformer en sporophores ( fruits que l’on pourra cueillir).

Lorsqu’une bonne pluie vient crĂ©er un choc Ă  la fois hydrique et thermique ( finalement thermo-hydrique ! ), le mycĂ©lium de champignon commence Ă  se transformer physiologiquement pour amener ses rĂ©serves Ă  se transformer en bolet bai mature. Plus le froid est intense, plus la pousse et longue, mais plus la chair est ferme et savoureuse.

Champignons indicateurs de pousse

Plusieurs champignons peuvent apparaitre quelques temps avant une pousse de bolet bai. Si vous les apercevez, c’est que ces derniers sont prĂȘts Ă  sortir de terre.

OĂč trouver le bolet bai ?

C’est un champignon prĂ©sent partout en Europe et mĂȘme le Nord du continent AmĂ©ricain, il est relativement commun.

Les arbres indicateurs de Imleria badia

Le bolet bai pousse gĂ©nĂ©ralement dans des bois de conifĂšres. Plus rarement, on peut le retrouver dans des bois mixtes ou bien de feuillus. Il est ainsi possible de le retrouver dans des pessiĂšres, mais celles-ci doivent ĂȘtre ĂągĂ©es d’au moins une vingtaine d’annĂ©es.

  • Pins
  • Sapins
  • ÉpicĂ©a
  • HĂȘtres
  • Charmes
  • ChĂȘnes

Les plantes indicatrices de Imleria badia

Imleria badia est un champignon qui aime les sols acides, on le retrouvera donc parmi les plantes et arbustes acidophiles :

  • FougĂšres
  • Arbousiers

Les champignons indicateurs du biotopes du Bolet bai

Plusieurs champignons sont indicateurs de la pousse du bolet bai. On les retrouve au mĂȘme moment, car ils sont sensibles aux mĂȘmes variations environnementales.

Les lieux pour trouver facilement Imleria badia

Ce champignon se trouve gĂ©nĂ©ralement en troupe de 2 ou 3 individus, parfois seul. Il pousse en plaine et Ă©galement en montagne jusqu’Ă  2000m d’altitude. Sa prĂ©sence requiert la prĂ©sence d’un Ă©cosystĂšme relativement ĂągĂ©.

Le bolet bai se rencontre parfois en troupe
Une troupe de bolet bai dans une fĂŽret de pins

Le bolet bai est certes un champignon mycorhizien, mais pas uniquement. Il a de grandes capacitĂ©s de dĂ©composeurs. Pour cela on le retrouve gĂ©nĂ©ralement proche des talus, sur des couches de dĂ©bris forestiers, principalement des conifĂšres Ă©tant donnĂ© qu’il aime les milieux plutĂŽt acides.

Attention: C’est un champignon bio-accumulateur. C’est Ă  dire qu’il va facilement capter des Ă©lĂ©ments radioactifs et des mĂ©taux lourds dans l’environnement, notamment le mercure, le cobalt, le nickel et le cĂ©sium radioactif. Soyez donc vigilant de ne pas consommer les spĂ©cimens trouvĂ©s Ă  proximitĂ© de la route, des industries et de sources de pollutions. Cette espĂšce pourrait avoir l’avantage d’ĂȘtre utiliser en mycoremĂ©diation.

Les champignons similaires Ă  Imleria badia

C’est un champignon relativement simple Ă  reconnaitre, mais il y a quelques confusions Ă  Ă©viter avec des champignons provenant Ă©galement de la famille des BolĂ©tales.

Attention, si vous n’ĂȘtes pas sĂ»r d’identifier les champignons correctement, demander Ă  une association de mycologues ou bien Ă  un pharmacien compĂ©tent.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Le lactaire sanguin [Lactarius sanguifluus]

Les champignons toxiques similaires au bolet bai

  • Le bolet amĂšre (Tylopilus felleus): C’est un bolet qui est non bleuissant contrairement au bolet bai. Il possĂšde Ă©galement un rĂ©seau brun Ă  noir bien visible sur le pied. Pour ĂȘtre sĂ»r qu’il s’agit de cette espĂšce vous pouvez gouter un petit gout et le recracher ensuite sans risque. Il n’est pas mortel, mais peut vous causer une bonne indigestion.
  • Le bolet de satan (Rubroboletus satanas): Un premier indice clair est son odeur trĂšs dĂ©plaisante. Son chapeau est gris-blanc et enfin son pied est recouvert d’un rĂ©seau jaune orangĂ©. Toxique, provoque des vomissements.

Les champignons comestibles similaires au bolet bai

  • Le cĂšpe de Bordeaux (Boletus edulis): C’est un champignon qui a un pied beaucoup plus ventru que le bolet bai. Il ne bleuit pas, et sa marge possĂšde parfois un trait blanc. C’est un excellent comestible.
  • Le bolet Ă  pied rouge (Neoboletus erythropus): Sous le chapeau, ces pores sont de couleurs rouges Ă  orangĂ©s, contrairement au bolet bai qui est blanc Ă  olive selon le stade de maturation. Enfin, son pied est Ă©galement jaune avec une coloration tachetĂ©e rouge plus ou moins marquĂ©e. Sa chair jaune vif bleuit.
  • Le bolet subtomenteux (Xerocomus subtomentosus): Contrairement au bolet bai, sa marge est rĂ©guliĂšre, et, le dessus du chapeau est plus clair, jaune olivĂątre. Sa chair devient rouge vineuse Ă  son contact avec l’air, et non bleuissante.

Comment cuisiner le Bolet bai ?

Le bolet bai est un champignon qui est nutritionnellement intéressant, et relativement simple à cuisiner.

Si vous avez les choix, favorisez les champignons qui sont les plus jeunes, et donc les plus fermes. La forme « pulvinĂ©e, c’est Ă  dire quand le chapeau a une forme de cousin, et la meilleure en terme de fraicheur/taille. Pour les vieux spĂ©cimens, ils peuvent ĂȘtre mangĂ©s, mais il faudra enlever les tubes sous le chapeau.

Remarque: Ce champignon présente de la théonine, un acide-aminé retrouvé également dans le thé, qui a des vertus apaisantes et relaxantes. Il contient également de la vitamine D et en laboratoire, on a mis en évidence des propriétés anti-oxydantes.

Voici quelques recettes pour Imleria badia :

  • Au barbecue : Comme pour les champignons de Paris, vous pouvez sĂ©parer le chapeau et le pied pour les cuire, avec simplement de l’huile d’olive et du sel.
  • A la poĂȘle : CoupĂ© en fines tranches avec de l’huile d’olive et une persillade (ail + persil) c’est toujours un rĂ©gal.
  • Au four : Si le champignon est assez jeune, vous pouvez vider le chapeau et vous en servir pour y introduire la farce de votre choix.
  • SĂ©chĂ© : CoupĂ© en trĂšs fines lamelles, c’est un champignon qui se conserve bien aprĂšs sĂ©chage.

Merci d’avoir lu cet article ! Si vous avez une remarque n’hĂ©sitez pas Ă  nous laisser un commentaire 🙂

Si vous avez aprĂ©ciĂ© mon article vous ĂȘtes libre de le partager!

2 rĂ©ponses sur “Le Bolet bai [Imleria badia]”

  1. François Depelsenaire dit :

    Bel article, quel monde merveilleux que celui des champignons; Ă  la prochaine balade forestiĂšre, l’oeil sera plus affĂ»tĂ© !

Laisser un commentaire