Comment cultiver le champignon de Paris [Agaricus bisporus]?

La culture du champignon de Paris! Mon premier test de champignon de compost! Pas si facile Ă  cultiver, mais avec un peu de thĂ©orie et de comprĂ©hension, cultiver le champignon de Paris sera plus simple que vous ne l’imaginez! Dans cet article je vous parle de son histoire, de sa relation Ă  la nature et enfin je vous explique tout pour le cultiver Ă  la maison ou dans une cave! Retrouvez un synthèse des paramètres de culture de Agaricus bisporus Ă  la fin de l’article !

🍄Si vous souhaitez obtenir du mycĂ©lium de Champignon de Paris de qualitĂ© et certifiĂ© bio, c’est par ICI! Avec le code MYCICULTEUR obtenez 10% de rĂ©duction 🍄

La vraie histoire du champignon de Paris

L’archĂ©ologie atteste que les champignon du genre Agaric, dont sont issus les champignons de Paris sont cultivĂ©s depuis la Rome antique.

Une thĂ©orie estime que cette coĂ©volution, d’au moins plusieurs siècles, entre ce champignon blanc et les ĂŞtre humains aurait permis Ă  cette variĂ©tĂ© de devenir indĂ©pendante de la lumière, Ă  force d’isolement et de sĂ©lection dans les lieux sombres. Cela fait du champignon de Paris, la seule culture fongique pouvant Ă©voluer dans le noir total.

Les premiers champignons de Paris proviennent bien de la capitale. Aperçu d’abord sur des bouses de chevaux, sa culture est redĂ©couverte populairement au 18eme siècle, sous le règne du Roi Soleil. Le premier enregistrement commercial daterait de 1778.

Dans la dĂ©cennie, la production est dĂ©localisĂ©e de Paris, pour la ville de Saumur, dans la rĂ©gion de la Loire. En effet l’omniprĂ©sence d’Ă©curies et de caves naturelles permettent de cultiver le champignon de Paris dans des proportions industrielles.

Puis, le temps passant, l’Asie et l’AmĂ©rique sont devenues de plus gros producteurs que la France, propulsant le champignon de Paris au premier rang des champignons les plus cultivĂ©s de la planète.

Le champignon de Paris dans la nature

Le champignon de Paris est plutĂ´t rare Ă  l’Ă©tat naturel. On le retrouve dans les prairies, mais pas en forĂŞt.. savez-vous pourquoi ?

La rĂ©ponse rĂ©side dans ce qu’il mange. C’est un champignon saprophyte et surtout dĂ©composeur secondaire. Contrairement au dĂ©composeur primaire, il ne se nourrit pas de matière ligneuse brute, comme le bois et la paille, mais plutĂ´t d’aliment ayant dĂ©jĂ  Ă©tĂ© en partie digĂ©rĂ© par d’autres organismes.

Le champignon de paris ne pousse pas seulement dans les fermes de champignons, on le trouve aussi dans la nature
Le champignon de Paris, ici Agaricus bisporus, pousse parfois naturellement dans les prairies.

Il pousse sur du fumier par exemple! Les bovins, ovins, caprins et autres Ă©quidĂ©s se nourrissent de vĂ©gĂ©taux. Ensuite, les bactĂ©ries, champignons et autres microorganismes vivants dans leurs tubes digestifs s’en nourrissent et fragmentent la structure de cette matière avant qu’elle se soit excrĂ©tĂ©e.

La matière, sous une forme partiellement dégradée, peut donc être utilisée par des champignons qui interviennent sur la deuxième partie de la décomposition, dont Agaricus bisporus et ses paires font partie.

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Le reishi [Ganoderma lucidum], champignon de l'immortalitĂ© et sa culture

Cultiver le champignon de Paris

Sous l’appellation de champignon de Paris il existe en vérité 3 espèces de champignons. Agaricus bisporus ( blanc, les plus connus), Agaricus brunnescens (brun) et Agaricus camprestris ( blond, avec des lamelles roses)

Ces variĂ©tĂ©s peuvent ĂŞtre facilement cultivĂ©es Ă  la maison ou dans une cave. Vous pouvez partir d’un kit prĂŞt Ă  l’emploi ou bien crĂ©er votre culture Ă  partir de mycĂ©lium sur grain.

Je vais à présent vous détailler les étapes pratiques pour cultiver le champignons de Paris, vous pouvez également retrouver plus de théories concernant les étapes génériques de la culture des champignons sur cet article.

Le champignon de paris brun se cultive de la même manière que les blancs et les blonds.
Agaricus brunnescens est l’un des fungis qui se cache sous appellation  » champignon de Paris »

Cultiver le champignon de Paris: Étape 1: Compostage du substrat

Cette Ă©tape n’est pas obligatoire. Vous pouvez utiliser directement du terreau dĂ©jĂ  compostĂ© comme base de substrat. Un sac de terreau vĂ©gĂ©tal sans tourbe( la tourbe n’est pas un Ă©lĂ©ment nutritif, elle allège le compost et rend sa rĂ©serve en eau plus faible, ce que nous ne dĂ©sirons pas ici) , ou bien du compost rĂ©cupĂ©rĂ© dans une dĂ©chèterie fera bien l’affaire.

Pour rĂ©aliser votre propre substrat compostĂ© pour cultiver les champignons de Paris, il faudra respecter les proportions d’environ 75% de fumier et 25% de paille. C’est la recette qui est traditionnellement utilisĂ©e, car les Ă©lĂ©ments qui la composent sont facile Ă  trouver.

Globalement la provenance du fumier aura bien peu d’impact. Si vous avez le choix, préférez le fumier de cheval, il est plus adapté à la culture des champignons de compost, car il contient davantage d’élément carboné.

Vous pouvez très bien utiliser les déchets de votre cuisine pour faire du compost.

Le principe du compost repose sur une dégradation des éléments présents dans ce dernier, par la chaleur, à partir des microorganismes naturellement présents dans celui-ci.

Un volume d’au moins 1m cube est requis pour des questions de facilitĂ©. Une fois le tas de composte crĂ©Ă©, mĂ©langez le rĂ©gulièrement pour l’oxygĂ©ner, et arrosez le pour soutenir l’activitĂ© bactĂ©rienne.

Une fois mûr le compost dégagera une bonne odeur de sous-bois.

La fabrication du compost étant un art à part entière, je vous propose ce très bon article si vous souhaitez vous lancer dans cette entreprise avec plus de précision.

Étape 2: Obtenir du Mycélium de Champignon de Paris

Le mycĂ©lium, encore appelĂ© le blanc de champignon, est l’Ă©quivalent des graines chez les plantes. GĂ©nĂ©ralement cultivĂ© sur des grains de cĂ©rĂ©ales et autres, il est facile de commencer une culture Ă  partir de celui ci.

Vous pouvez Ă©galement partir d’un clonage de champignon issu du commerce ou encore de culture liquide, mais si vous ĂŞtes dĂ©butant dans la culture des champignons, je ne vous le recommande pas. Ces mĂ©thodes demandent une certaine expĂ©rience et des conditions aseptiques difficiles Ă  mettre en place chez soi.

Il existe Ă©galement des kits de culture tout prĂŞt, mais, pour ma part, l’expĂ©rience n’est pas aussi amusante que de rĂ©aliser soit mĂŞme les Ă©tapes de culture.

🍄Si vous souhaitez obtenir du mycĂ©lium de Champignon de Paris de qualitĂ© et certifiĂ© bio, c’est par ICI! Avec le code MYCICULTEUR obtenez 10% de rĂ©duction🍄

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Cultiver le meilleur pleurote : Le pleurote de Panicaut [Pleurotus eryngii]

Étape 3: Pasteurisation du substrat

Le substrat que vous avez fabriqué ou acheté contient encore des microorganismes qui pourraient gêner la culture du petit Agaricus bisporus.

Pour ce type de substrat une pasteurisation suffira. Cela consiste à amener le substrat à une température entre 80 et 90°C durant 2 à 4h suivant la quantité de substrat.

Je vous invite à lire mon article sur les techniques de pasteurisation et de stérilisation si vous souhaitez en savoir plus.

Étape 4: Lardage ou ensemencement du substrat

Le lardage, ou l’ensemencement du substrat est l’Ă©tape durant laquelle le mycĂ©lium est mĂ©langĂ© au substrat.

Pour une jolie réussite de cette culture je vous conseille de mettre au moins 10% du volume du substrat, en mycélium.

Une fois le substrat de compost, ou votre terreau pasteurisĂ©, mĂ©langez le avec du mycĂ©lium dans le rĂ©cipient Ă  fond plat. L’idĂ©al est un bac, ou mĂŞme une cagette en bois. Elle permettra de retenir de l’humiditĂ©, et d’Ă©goutter le surplus d’eau contenu dans le substrat. Une caisse refermable en polystyrène est Ă©galement fonctionnelle avec quelque trous pour drainer l’eau au fond.

Avec les mains propres, mélangez de manière à homogénéiser, puis tasser convenablement le tout. La culture peut ensuite être mise en incubation.

Étape 5: Incubation et terre de Gobetage

La phase d’incubation permet au mycĂ©lium de se dĂ©velopper dans tout le volume de substrat que nous lui avons prĂ©parĂ©.

Les champignons de Paris on besoin d’environ 20 Ă  24°C pour une incubation de qualitĂ©. Durant cette phase, le substrat doit rester humide, n’hĂ©sitez pas Ă  vĂ©rifier rĂ©gulièrement qu’il ne sèche pas. Le cas Ă©chĂ©ant, utilisez un petit vaporisateur pour rĂ©tablir l’humiditĂ© du substrat.

Pour en savoir plus sur le matériel pour débuter en culture de champignon, je vous propose de lire cet article.

Une fois que le substrat a passé 10 à 20 jours en incubation, vous devriez apercevoir de petits filaments blancs ayant colonisés sa surface du substrat, il est temps de pratiquer un gobetage à vos petits Agaricus bisporus.

Quand le mycélium blanc du champignon de Paris apparait à la surface, il est temps de placer la terre de gobetage.
Sur cette photo, le substrat ne prĂ©sente pas de terre de gobetage. On peut observer des filaments blanc, c’est le mycĂ©lium du champignon de Paris.

Le gobetage consiste Ă  appliquer Ă  la surface de substrat une couche de matière non nutritive. Le but de cette opĂ©ration est de favoriser le dĂ©veloppement d’un maximum de primordias, les bĂ©bĂ©s champignons, en les protĂ©geant d’un Ă©ventuel assĂ©chement.

Remarque: Cette opĂ©ration n’est pas obligatoire, mais conseillĂ©e surtout si votre culture n’Ă©volue pas dans un environnement assez humide.

En guise de terre de gobetage vous pouvez utiliser de la tourbe, de la vermiculite, de la perlite, de la craie, de la fibre de coco, etc.

Humidifiez votre terre de gobetage généreusement, et appliquez en environ 1 à 2cm sur votre substrat. Vous pouvez aussi la pasteuriser pour diminuer le risque de contamination de votre culture de champignon de Paris.

Étape 6: Fructification & récolte du Champignon de Paris

Après la prĂ©paration prĂ©cĂ©dente, pour fructifier, le Champignon de Paris a besoin d’une tempĂ©rature constante de 16 Ă  18°C et d’une humiditĂ© d’environ 80 Ă  90%. Pensez Ă©galement Ă  aĂ©rer rĂ©gulièrement l’endroit dans lequel vous les avez placĂ©s.

Après quelques jours vous verrez apparaitre les premiers « bourgeons » de vos champignons de Paris!

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Cultiver l'oreille de Judas [Auricularia auricula-judae]
Les primordias de champignons de Paris se develloperons Ă  travers la couche de terre de gobetage.
Les primordias des champignons de Paris font leurs apparition quelques jours après avoir appliqués les conditions de fructification.

Les champignons sont matures quand le chapeau se détache du pied. Ne vous fiez pas forcement à la taille, qui est plutôt variable dans les cultures « maison ». Pour les récolter, vous pouvez utiliser un couteau et les couper à la base.

Plusieurs volĂ©s feront leurs apparitions Ă  environ 10 jours d’intervalle, selon vos conditions de culture!

Il ne reste plus qu’Ă  les cuisiner!

Recap’

Vous connaissez Ă  prĂ©sent l’essentiel pour cultiver vos champignons de Paris. Voici un rĂ©capitulatif des Ă©tapes de culture:

  1. Choisir ou fabriquer un substrat de compost.
  2. Obtenir du mycĂ©lium d’Agaricus biosporus ou un autre de ses amis.
  3. Pasteuriser le substrat durant 2 à 4h entre 80 et 90°C.
  4. Ensemencer le substrat avec au moins 10% de mycélium.
  5. Incuber le substrat 10 à 20 jours entre 20 et 24°C, puis ajouter la terre de gobetage sur 1 à 2cm.
  6. Faites fructifier les champignons de Paris entre 16 et 18°C avec une humidité de 80 à 90%, puis les récolter !

Synthèse des paramètres de culture du champignon de Paris

🍄Si vous souhaitez obtenir du mycĂ©lium de Champignon de Paris de qualitĂ© et certifiĂ© bio, c’est par ICI! Avec le code MYCICULTEUR obtenez 10% de rĂ©duction🍄

Paramètres d’incubation du champignon de Paris

Température d’incubation20-24°C
Humidité relative95-100%
Durée d’incubation10 à 20 jours
Concentration de C02> 5000ppm
Échange d’air frais0 à 1 volume/h
Besoin en lumièren/a
Les paramètres d’incubation pour Agaricus bisporus

Paramètres d’initiation des primordias du champignon de Paris

Température d’initiation13-15°C
Humidité relative95 à 100%
Durée d’initiation2 à 4 jours
Concentration de C02500 Ă  1000 ppm
Échange d’air frais5 à 8 volume/h
Besoin en lumière0 à 500 lux
Les paramètres d’initiation des primordias pour Agaricus bisporus

Paramètres de fructification du champignon de Paris

Température de fructification16-18°C
Humidité relative80 à 90%
Durée de fructification3 à 5 jours
Concentration de C02500 Ă  1500 ppm
Échange d’air frais5 à 8 volume/h
Besoin en lumière0 à 500 lux
Nombre de rĂ©colte2-3 rĂ©coltes Ă  10 jours d’intervalle
Les paramètres de fructification pour Agaricus bisporus

Et vous alors? Avez-vous réussi la culture des champignons de Paris? Dites le nous en commentaire 🙂

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire