Quel matériel pour commencer à cultiver des champignons?

Une première réponse courte pourrait être : pas grand chose ! En effet commencer la culture de champignons n’est pas complexe. Un peu de matériel est nécessaire si l’on veut vraiment créer un set up pour commencer à s’amuser: Une chambre de culture, un humidificateur, une petite lampe à led, un thermo hygromètre, un petit ventilateur et une prise programmable ! Je vous propose ma configuration efficace et simple pour moins de 200€. Elle vous permettra de cultiver dans toutes les pièces d’une maison et d’avoir un contrôle sur vos cultures. J’explique également pourquoi j’ai choisi ce matériel précisément.

La liste du matériel pour commencer à cultiver les champignons

Le matériel de culture que je propose est celui que je possède. SAUF la tente. Le modèle que je possède n’existe plus.

Remarque: dans cet article je ne parle pas du choix des variétés de champignons pour commencer la culture, regardez alors plutôt cet article.

Le matériel que je vous propose pour commencer :

TOTAL = 166,86€

la culture des champignons n'est pas compliquer si l'on commence par le commencement :)
Culture de pleurotus ostreatus avec du matériel basique

Pourquoi ce matériel pour commencer à cultiver des champignons?

Le choix de mon matériel s’est fait par rapport à mes propres besoins pour commencer la culture des champignons. Le but des explications qui suivent et de vous donner le point de vue de mes choix, vous pourrez ainsi faire les vôtres selon vos besoins 🙂

La tente, la base du matériel pour cultiver des champignons sans cave

Ma cave étant trop sèche, c’est la pièce maitresse de ma configuration. Elle me permet de gérer un environnement propice à la culture en recréant à l’intérieur un lieu de vie approprié pour les champignons.

la chambre de culture est la pièce maitresse dans le set up de la culture des champignons
La chambre de culture : ma pièce maitresse dans le matériel pour commencer la culture des champignons

La tente que je possède fait 60X60X140. Au même titre que celle que je vous propose, son premier avantage réside dans le fait qu’elle possède une toile en mylar, une matière qui réfléchit la lumière et donc qui homogénéise l’éclairage de la culture. J’utilise une petite lampe à led pour la lumière, le mylar me permet d’optimiser cette utilisation d’énergie.

Son deuxième avantage est au niveau du plafond. Elle possède deux barres permettant de suspendre des sacs de culture pour utiliser l’espace vertical. On peut aussi utiliser une étagère verticale en plastique pour occuper cette espace avec de petits sacs de culture.

Les barres de la parti supérieur de la chambre de culture permettent de suspendre des sacs de culture

Et enfin comme toute tente de culture, elle a 3 ouvertures qui me permettent de faire entrer le flux de vapeur de l’humidificateur, d’installer le petit ventilateur pour l’extraction de l’air et enfin de faire passer le câble de la lumière vers l’extérieur.

Aération supérieur pour faire rentrer la vapeur en haut et pour faire passer le câble d’éclairage sur la façade

L’humidificateur

Un des paramètres limitants dans la culture des champignons est l’humidité. Dans ma configuration, l’environnement initial étant sec, celui-ci est nécessaire.

Mon humidificateur à atomisation pour la culture de champignons

L’humidificateur que j’ai choisi a une bonne capacité en eau. Il me permet une utilisation sur une journée et demi avant d’avoir à remplir de nouveau le réservoir de 3,5L.

Le deuxième aspect pour lequel je l’ai choisi, c’est qu’il est réglable, de 0 à 300mL/h. Si l’humidité est trop basse, je le monte, si elle est à saturation (100%), je réduis un peu le débit pour économiser de l’eau.

Le morceau de tuyau suplémentaire me permet de digirer l'humidité directement dans la tente de culture
Rajout d’un morceau de tuyau sur la buse de sorti de l’humidificateur pour déverser la vapeur dans l’aération supérieur

La lampe à led horticole

Premièrement, j’ai choisi cette lampe à led parce qu’elle est suffisamment puissante pour faire pousser les champignons, pas besoin de plus pour une surface jusqu’à 4m2. De plus elle possède 4 bras qui peuvent être orientés selon la disposition de la culture et d’une pince pour être accrochée à l’armature métallique de la tente.

Les champignons ayant besoin de lumière, une lampe à led horticole fait parti du matériel de base pour la culture.
Lampe à led horticole de 80w

Son spectre est réglable. C’est à dire que je peux choisir entre une lumière blanche, une lumière rouge et bleu, et une lumière verte. Pour pleurotus ostreatus j’utilise la lumière rouge et blue. Pour pleurotus eryngii, les résultats sont meilleurs avec une lumière verte.
(Les observations ont été tirées d’une étude scientifique de Woo-Sik Jo, en 2011. )

Elle dispose d’un programmateur intégré de 4, 6 ou 12h. Je n’ai pas eu besoin d’acheter 2 prises programmables pour le coup et je me sers du programme 12/12 pour l’éclairage des champignons.

Le programmateur de la lampe à led horticole permet de changer la durée lumineuse, la couleur, de choisir 3 intensités et d’allumer de 1 à 4 des branches.

Le thermo-hygromètre

Il existe beaucoup de bons modèles de thermo-hygromètre qui fonctionnent bien ! Mais j’ai choisi celui-la parce qu’il me permet un enregistrement des valeurs les plus hautes et les plus basses. En fonction des paramètres affichés, je sais donc si je dois augmenter ou réduire l’humidification ou/et la ventilation.

le thermo hygromètre est un matériel de base pour la culture des champignons
Le thermo hygromètre permet d’observer la température et l’humidité de l’environnement

Le ventilateur à vitesse réglable

C’est un simple ventilateur d’ordinateur usb.

Le renouvellement de l'air est un paramètre important pour la culture des champignons
Ventilateur de 12cm pour l’extraction de l’air

Attention! il faut une prise usb pour le raccorder au secteur. Je l’ai choisi parce qu’il possède 3 vitesses de ventilation que je peux adapter en fonction de la chaleur. J’ai choisi le modèle 12cm parce que c’est celui qui s’adapte le mieux à la sortie de ma chambre de culture.

Le régulateur de vitesse permet une vitesse lente (L), moyenne (M) et rapide (H)

Une prise programmable

La plus simple dans sa conception, mais très utile pour l’installation.

Le programmateur permet de synchroniser l’extraction d’air et l’aspiration de vapeur.

Le programmateur fonctionne par tranche de 1/4 d’heure. Pour ma configuration, j’ai mis la ventilation et l’humidification en utilisation 1/4 d’heure toutes les heures.

En effet l’humidificateur et le ventilateur sont tous les deux placés sur la prise programmable. Lorsqu’elle se déclenche, la ventilation rejette l’air par une sortie et l’humidificateur, placé devant une aération de la tente, voit sa vapeur aspirer à l’intérieur.

Aspiration du flux de vapeur à l’intérieur de la chambre de culture

Voilà mon matériel pour cultiver mes champignons. N’hésitez pas à me demander quels sont vos propres besoins et l’utilisation que vous allez en faire avant de faire des achats!

Et vous ! Dites-nous en commentaire quels matériels vous avez pour cultiver les champignons! 🙂

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

8 réponses sur “Quel matériel pour commencer à cultiver des champignons?”

  1. Que penses-tu des kits champignons ? J’ai commandé un jour le kit pleurote, il a bien fonctionné, il aurait pu produire longtemps. Et depuis que je suis en Polynésie, je n’ai plus rien. Dans les forêts, en sous bois, il y en a plein, mais personne ne sais ce que l’on peut manger… Quels genres de champignons tu cultives toi ? Peut-on commander des souches ?

    1. Les kits de champignons sont un bon début pour commencer! Il faut « simplement » contrôler les paramètres extérieurs !
      Pour le moment j’ai cultivé tous types de pleurotes, et je commence à bien maîtriser le sujet 🙂 Prochainement un essaie avec les Shiitakés, les Namekos, les Reishis et les Stophaires directement au jardin 🙂
      Si tu veux commander des souches je te conseille d’aller sur « Mycelia.be » tu y trouveras ce qu’il faut !

  2. C’est assez simple finalement si on a de la place. Par contre est ce que toute la pièce ne va pas devenir humide autour de la tente ?

    1. Très bonne remarque ! Une parti de l’humidité vas être refoulée par l’aération c’est sûr.
      A l’extérieur de la box, dans la salle de bain (10m2 environ) , j’atteins des pics à 65% d’humidité en culture( contre 95% quand je me lave)
      Globalement l’humidité moyenne de la pièce augmente, oui.
      Solution : choisir une pièce avec des matériaux qui supportent l’humidité, sur le long terme, ou bien un endroit de base humide ( mais qui ne l’ai pas suffisamment pour finalement installer une tente )

  3. J’ai déjà tenté l’aventure de faire pousser les champignons mais sans succès. Je n’avais pas les bons conseils de ton article. Combien de champignons arrivés tu a faire pousser?

    1. C’est en cultivant des champignons que l’on deviens myciculteur..
      J’ai réussit des pleurotes de toutes variétés, des strophaires sur de la paille et je vais tenter des shiitakés prochainement 🙂

  4. Bonjour !
    Tout d’abord, je te remercie pour ce site et ta démarche visant à partager ton savoir et ton expérience aux curieux que nous sommes.
    Pour ma part, je n’ai pas véritablement de salle idéale pour cultiver les champignons (en l’occurrence, Pleurotus ostreatus, je suis une débutante complète et ai préféré opter pour une espèce facile à cultiver). La salle de bain, impossible. La chambre non plus, l’humidité rejetée lui serait fatale. En revanche, je dispose d’une cave (je reste chanceuse). Cette dernière n’est pas idéale non plus, c’est pourquoi une tente serait un achat judicieux auquel je n’avais pas songé avant de lire ton article.
    Seulement, je me pose une question. Quel volume de champignon peux-tu cultiver dans un espace aussi restreint que 60x60x140 ? Je trouve cela très petit et c’est pourquoi j’aimerais en savoir plus sur cet espace, ses contraintes et ses limites. Je sais bien que l’on peut opter pour une tente plus grande mais à ce moment-là les prix s’envolent et mon budget ne suivrait pas.
    En te remerciant pour tes conseils

    1. On peux faire pousser plusieurs kilos de champignons par mois, si derrière tout est optimisé (tailles de substrats, superposition à l’aide d’étagère, etc)

      Pour ma part j’ai réussis à mettre 2x15L de substrat (en colonne suspendu) est obtenir 6 kilos de champignon ( pleurotus ostreatus) en 5 semaines.

      La préservation de l’humidité peut être compliqué si vous utilisez une ventilation puissante pour ce petit volume, c’est la principale limite selon moi.

      Effectivement c’est un petit espace de culture. mais je suis parti du principe qu’il vaut mieux parfaitement utiliser un petit espace plutôt que de dépenser trop d’argent dans quelque chose qui serait «  » »mal » » » utilisé.

      Si vous avez les moyens et la place, vous pouvez pour votre confort, choisir une chambre de culture un peu plus grande, bien entendu.

Laisser un commentaire