L’initiation des Primordias : Qu’est-ce que c’est et comment la provoquer ?

L’initiation des primordias représente les modifications environnementales qui vont faire apparaitre les bébés champignons. Cette phase est essentielle pour la formation des futurs champignons matures, et il convient de la mener à bien pour réussir sa culture par la suite. Dans cet article je vous explique en détail ce qu’est l’initiation des primordias et comment la provoquer.

Qu’est-ce que l’initiation des Primordias ?

L’initiation des primordias est le processus qui se déroule lors des premiers stades de la formation des champignons. Quand le mycélium a recueilli suffisamment de nutriment dans son substrat, certaines conditions environnementales, comme la lumière, la température, l’humidité ou le CO2, déclenchent la production des corps fructifères que nous connaissons sous le nom de carpophore ou sporophore.

À ce stade, le mycélium cesse de s’étendre en quête de plus de nutriments et se concentre sur la création de corps fructifères pour produire par la suite des spores. Ce processus a de nombreux noms : initiation fructifère, formation des sporophores ou encore début de la fructification.

Pour initier les primordias des champignons de Paris, il faut qu'ils soient couvert d'une couche de gobetage.
Primordias de champignons de Paris

Ce phénomène commence avec de petits filaments appelés hyphes, ce sont les cellules semblables à micropoils, qui composent le mycélium, qui se regroupent pour former des nœuds hyphales. Ces nœuds sont des structures qui vont permettre aux cellules du mycélium de se différencier, c’est-à-dire de changer de fonction, en se transformant ensuite peu à peu en primordias, qui sont donc de jeunes champignons. En faite, le mycélium passe d’une fonction végétative à une fonction reproductrice. Les nœuds hyphales sont donc le premier point du développement de la structure reproductrice du champignon, encore invisible à l’œil nu.

En fonction des espèces, les primordias peuvent avoir diverses couleurs et formes. Mais globalement, le premier stade visible, ressemble à de petites bosses qui commencent à se former à la surface du mycélium qui couvre votre substrat. Ces bosses sont donc causées par le mycélium qui se regroupe pour former des nœuds hyphales.

Ces bosses ou nœuds hyphales continuent de pousser à partir de la surface du substrat et se transforment en petits primordias, puis peu à peu en champignons matures.

Une fois l’initiation terminée, le sporophore n’utilise plus la division cellulaire pour grandir. Au lieu de cela, ils alimentent les cellules existantes avec de l’eau et des nutriments, ce qui leur permet de s’étendre rapidement. Tous les primordias ne deviendront pas des champignons matures.

Le mycélium sélectionne les bébés champignons les plus sains et les plus forts, pour que ceux-ci s’étendent pour devenir des champignons matures. Cette méthode de croissance est très différente de celle des plantes et des animaux, ce qui permet aux champignons de pousser beaucoup plus rapidement. Généralement, il ne faut que quelques jours au mycélium pour se transformer complètement en champignon mature.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Milieux de culture pour champignons : quoi ensemencer avec quoi ?

Comment la formation des primordias s’intègre-t-elle dans le processus de culture des champignons ?

La formation des primordias intervient après la phase d’incubation, lorsque le mycélium du champignon a complètement colonisé le substrat.

Pour ceux qui sont nouveaux dans la culture des champignons, je vous invite à lire « Le guide ultime sur la culture des champignons » pour avoir une meilleure vue d’ensemble des processus de culture.

Les primordias de champignons s'initient lorsque les conditions environnementales sont réunis.
Primordias de pleurote rose

L’étape de la formation des primordias influence le rendement final des champignons, et les myciculteurs devraient s’efforcer de simuler au mieux les conditions naturelles idéales pour leurs champignons.

En général, plus il y a de primordias, plus le rendement est élevé. Cependant, ces champignons peuvent être plus petits que ceux qui poussent sur des substrats avec moins de primordias. Car lorsque vous avez beaucoup de champignons qui concourent pour les mêmes nutriments, vous obtenez des champignons plus petits. Si il y a moins de champignons en concurrences, ils peuvent devenir plus grands.

La formation des primordias fait partie de la phase de fructification, et selon l’espèce de champignon que vous cultivez, cela peut prendre de 3 à 14 jours après avoir mis le mycélium dans des conditions de fructification pour que des primordias visibles se forment.

Comment dĂ©clencher l’initiation des primordias ?

Tous d’abord, vous aurez besoin d’un lieu pour initier les primordias. Ce lieu est généralement appelé une chambre de fructification.

Alors il en existe de toutes sortes, des tentes de culture, aux boites en plastique en passant par les caves. Pour en savoir plus, je vous invite Ă  lire cet article.

Dans les bonnes conditions, certains champignons, dont de nombreuses souches de pleurotes, commenceront à s’initier dès qu’ils ont colonisé tout le substrat. Mais d’autres types de champignons peuvent nécessiter des conditions plus spécifiques pour commencer l’initiation des primordias.

La température

Avant l’étape d’initiation, le mycélium est en incubation à une température entre 20 à 24°C. Pour initier la phase d’initiation des primordias, une température plus basse est requise, entre 12 et 18°C selon les espèces. Ceci peut être réalisé en mettant les substrats au frigo ou bien en les immergeant dans de l’eau froide.

L’oxygène

Pour que les primordias se forment, il est nécessaire que le mycélium soit exposé à de l’air frais. Par exemple, si vous cultiver dans des sacs, cela implique donc de réaliser une ouverture sur le côté ou le dessus. Durant la phase de colonisation, ce n’est pas un problème si le mycélium est dans un environnement riche en C02, il peut d’ailleurs résister à un haut niveau de C02, jusqu’à 50.000 ppm ce qui représente autour de 5% de C02 dans son atmosphère.

Mais pour que la formation des primordias soit initiée, les niveaux en C02 ne devraient pas être supérieurs à 1000 ppm. Je vous conseille pour cela d’avoir une ventilation dans votre chambre de fructification, ou bien d’aérer régulièrement l’endroit où vous faites fructifier vos champignons.

L’humiditĂ©

La formation des primordias est une étape cruciale de la culture, d’autant plus que les bébés champignons sont très sensibles au niveau d’humidité. En effet, la plupart des jeunes sporophores sont constitués de 90% d’eau. Pour se développer correctement leur environnement doit alors être suffisamment humide. Je vous conseille au minimum 85% d’humidité relative dans la pièce. Vous pouvez maintenir cette humidité à l’aide d’un humidificateur.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Les spores de champignons sont-elles des graines de champignons ?

Pour en savoir plus sur les manières d’humidifier les chambres de culture, je vous invite Ă  lire cet article.

La lumière

Contrairement aux idées reçues, les champignons ont besoin de lumière pour pousser (enfin sauf le champignon de Paris). Pour que le mycélium comprenne qu’il est dans un environnement propice à la création de primordias, la lumière est un élément essentiel. En effet, le mycélium des champignons est photosensible, c’est-à-dire qu’il va réagir à la luminosité, notamment lors de la transition entre la phase d’incubation et la phase d’initiation des primordias.

Lors de cette phase, le substrat doit être mis sous lumière artificielle ou bien à la lumière indirecte du soleil.

Les primordias de la pholiote du peuplier mettent un peu de temps avant de fructifier.
Primordias de pholiote du peuplier

Quand déclencher la formation des primordias ?

La confirmation visuelle est le meilleur moyen de déterminer si votre substrat est prêt pour les conditions de fructification.

D’abord, tout votre substrat doit être blanc, ensuite le mycélium commence à s’épaissir sur le dessus du substrat et peut parfois former de petites gouttes d’eau en surface. Cela signifie qu’il a renforcé son imperméabilité et qu’il est prêt à former des primordias.

Il est vraiment temps de passer en fructification lorsque vous voyez de petites bosses se former sur le substrat : les primordias sont en train de se former. Cela arrive généralement avec des espèces comme les pleurotes qui peuvent parfois fructifier même dans un incubateur.

Il n’y a pas de période d’incubation temporellement fixe sur laquelle vous pouvez vous appuyer, étant donné que plusieurs facteurs, dont les variations de température et le taux d’ensemencement, peuvent influencer le temps nécessaire au mycélium pour coloniser tous votre substrat.

Mais à force, vous devriez connaitre le temps nécessaire pour que vos substrats soient prêts à être initier et cela peut être confirmé ensuite, par les paramètres visuels.

Les problèmes courants et les solutions liés à la formation des primordias

Apprendre à cultiver des champignons est comme apprendre toute autre nouvelle compétence et demande de la pratique, des essais et des erreurs. Voici donc quelques problèmes courants auxquels vous pourriez être confronté lors de la formation des primordias ainsi que leurs solutions :

La formation des primordias ne se produit pas

Si vous remarquez des bosses sur votre mycélium, mais qu’elles ne continuent pas à se développer lorsqu’elles sont exposées à l’air frais, il se peut que les conditions environnementales ne soient pas adaptées à l’espèce de champignon que vous cultivez.

Les conditions peuvent être trop chaudes, trop froides, ou trop sèches. Faites un peu de recherche pour trouver les conditions optimales pour la fructification l’espèce que vous souhaitez cultiver. Puis reproduisez-les au mieux. Pour cela, vous pouvez vous rendre dans la partie les champignons à cultiver du blog.

Un arrĂŞt de la croissance des primordias

L’arrêt de la croissance des primordias est l’un des problèmes les plus courants que rencontrent les myciculteurs débutants, et un manque d’humidité en est généralement la cause.

Les primordias des champignons nĂ©cessitent des niveaux d’humiditĂ© Ă©levĂ©s, entre 85 Ă  95%, lors de leur formation, et s’ils s’assèchent, ils cesseront de croĂ®tre. Pour prĂ©venir cela, veillez Ă  pulvĂ©riser rĂ©gulièrement de l’eau sur votre substrat si vous n’avez pas d’humidificateur. Si vous avez un humidificateur, rĂ©duisez la ventilation de votre chambre de culture ou observez l’humiditĂ© avec un hygrostat.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Les 4 paramètres de culture Ă  connaitre
L'initiation des primordias est d'abord invisible à l'oeil nue avant d'apparaitre dans la matière
De tous petits primordias de pleurote de l’orme

Conclusion

L’initiation des primordias est une phase importante dans la croissance des champignons et également l’une des plus excitantes. Pendant cette étape, vous pouvez voir pour la première fois à l’œil nu les jeunes champignons, qui ressemblent souvent à de minuscules têtes d’épingle. Créer des conditions environnementales optimales pendant cette étape est crucial, et si vos primordias s’assèchent ou ont trop chaud, ils cesseront de pousser. Alors, prenez-en grand soin !

Merci d’avoir lu cet article, si vous avez des questions ou des remarques sur l’initiation des primordias, n’hĂ©sitez pas Ă  nous laisser un message 🙂

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire