La culture du Pied bleu [Lepista nuda]

Le pied bleu est un champignon de composte, de litière, sa culture se rapproche de celle du champignon de Paris. On utilise les mĂŞmes techniques pour le faire pousser. D’abord cultiver pour la première fois dans les annĂ©es 1900, ce champignon inconnu a peu de succès sur les Ă©tales. Aujourd’hui on le trouve dans les assiettes des amateurs et des gastronomes, ainsi que dans le catalogue des producteurs de mycĂ©lium. Dans cet article, je vous prĂ©sente le pied bleu, sa culture en intĂ©rieur, en extĂ©rieur et le tableau des paramètres de culture en fin d’article !

🍄Cliquez ici pour obtenir du mycélium sur grain de Pied Bleu bio et de qualité, produit par Quentin! Pour avoir 10% de réduction utilisez le code MYCICULTEUR !🍄

Le pied bleu est un trés bon champignon comestible
Pied bleu sauvage dans une forĂŞt en automne

Identité du Pied bleu

Le pied bleu, faisant partie du genre Clitocybe, a de multiple noms communs: l’agaric nu, le blavoun, le tricholome nu, rhodopaxille nu et j’en passe.. Anciennement son nom scientifique Ă©tait Tricholoma nudum, avant de devenir Rhodopaxillus nudus, pour ĂŞtre aujourd’hui Lepista nuda.

Chapeau

Le chapeau de Lepista nuda mesure entre 5 et 15cm. Conique, ses marges sont entourĂ©es puis Ă©talĂ©es. Sa surface est lisse, nue, humide et faiblement hygrophane ( changeant d’aspect avec l’humiditĂ© de l’air). Sa couleur est entièrement violette au stade prĂ©coce, puis vire plutĂ´t au brun sale en vieillissant.

Lames

Elles sont minces et serrĂ©es, sinuĂ©es et parfois Ă©chancrĂ©es, un peu dĂ©currentes sur la fin. De couleur violette plus ou moins intense, elles se teintent de brun ou d’ocre avec l’âge. Les lamelles se sĂ©parent facilement les une des autres.

Pied

Le pied est central, à peu près cylindrique, relativement bulbeux à la base, charnu, plein, fibreux et élastique. Toujours violet plus ou moins foncé, il est rayé de fibrilles blanchâtres et argentées.

Chair

La chair est tendre et fragile, cassante, épaisse dans le chapeau, fibreuse au pied. Violette au début, puis lilas. Son odeur est fruitée, de saveur douce ou à peine acidulée.

Écologie du Pied bleu

Le pied bleu se trouve dans les forĂŞts de feuillus et de conifères, dans les zones oĂą abondent les feuilles mortes et les aiguilles. Il se rĂ©colte de la fin de l’automne jusqu’Ă  la fin de l’hiver.

Lepista nuda pousse en cercle de sorcière. Ces champignons apparaissent au dĂ©but de l’hiver, gĂ©nĂ©ralement après un coup de froid ou bien une gelĂ©e. C’est le genre de champignon seul, au milieu des feuilles, avant que l’on se rende compte qu’il y en a une douzaine cachĂ©e juste Ă  cotĂ© !

Sa culture se pratique sur composte
Lepista nuda pousse en rond de sorcière dans la nature

Ce qui provoque sa pousse n’est pas clair chez les myciculteurs et les scientifiques. le pied bleu Ă©tant un dĂ©composeur secondaire, il se nourrit donc de matière organique dĂ©jĂ  dĂ©composĂ©e par des dĂ©composeurs primaires, avec beaucoup les nutriments et de vie en son sein. On sait qu’il est liĂ© Ă  un certains nombres de micro-organismes du sol.

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Le Hydne HĂ©risson [Hericium erinaceus] et 4 secrets pour le faire pousser

Peu de champignon du genre Clitocybe se reproduisent en relarguant leurs spores de manière mĂ©canique dans la nature. La plupart utilisent plutĂ´t des insectes pour se reproduire, on appelle ça l’entomochorie.

Il faut faire attention à ne pas le confondre avec les champignons bleu du Genre Cortinarius, dont certains sont potentiellement toxiques, comme Cortinarius violaceus. Si vous possédez un microscope, les spores des Clitocybes sont roses, alors que celle des cortinaires sont oranges !

Soyez donc sûr de bien savoir le distinguer si vous le chassez de manière sauvage !

Nutrition et MĂ©decine chez le Pied Bleu

Ce champignon contient 90% d’eau, frais et possède 24 Ă  26% de protĂ©ines pour son poids sec.

Attention, ce champignon ne doit pas ĂŞtre mangĂ© cru, il contient des hemolysines. Ce sont des molĂ©cules qui s’attaquent aux globules rouges du sang! Quand il est bien cuit, il reste croquant. Il est riche en vitamine B et pauvre en graisse.

Ils contient des composés naturels antibactériens qui inhibent la pousse des bactéries gram + et gram -, mais également des composés antifongiques, contre Candida albicans et Serratia aureus. Lepista nuda a également une grande efficacité contre la tuberculose.

Le champignon bleu est Ă©galement efficace contre le stress oxydatif de l’organisme, grâce aux antioxydants naturels qu’il contient en quantitĂ© significative. Pour en savoir plus, je vous invite Ă  lire cette Ă©tude de Sigma J. Eng. & Nat Sci de 2019.

La culture du Pied bleu

Dans la nature beaucoup de champignons sauvages sont mangĂ©s par des animaux de tout genre. Larves, petits insectes, limaces et escargots, oiseaux et petit rongeur. Si vous les cultivez Ă  l’intĂ©rieur vos pieds bleus n’auront rien Ă  craindre.

Sa culture reste capricieuse et n’est pas toujours facile Ă  maitriser. Si vous possĂ©dez une souche locale, c’est un bon parti de rĂ©aliser un clonage, sinon du mycĂ©lium sur grain reste facile Ă  utiliser !

Lespita nuda est un champignon comestible qui peut pousser en intérieur
La souche de Lepista nuda, LA 84, cultivĂ©e par l’INRA

🍄Cliquez ici pour obtenir du mycélium sur grain de Pied Bleu bio et de qualité, produit par Quentin ! Pour avoir 10% de réduction utilisez le code MYCICULTEUR🍄

Condition de fructification

Le pied bleu a besoin des bactéries avec lesquelles il vit naturellement dans le sol pour fructifier pleinement. Un choc de froid est également nécessaire. La manière la plus facile de le cultiver est en extérieur pour suivre le cycle naturel. Quelques jours de grand froid est un bon compost activeront sa fructification.

Culture extérieure du Pied bleu

Vous pouvez le cultiver directement en pleine terre, mélanger à un substrat riche, plutôt que simple, pour mimer la vie du sol, complexe, avec laquelle il cohabite naturellement.

Creusez un lit de terre sur 20 à 25cm de profondeur, remplissez de compost de diverses matières organiques, puis ajoutez le mycélium dans les 10 premiers cm. Pour finir, ajoutez également de la terre de gobetage, comme décrit puis loin dans la section  » substrat de fructification »

En fonction de la mĂ©tĂ©o et du moment d’ensemencement, la colonisation doit prendre entre 6 Ă  12 mois. Il est prĂ©fĂ©rable de crĂ©er vos bacs de culture au printemps.

La forme de Lepista nuda change en fonction de l'environnement dans lequel il Ă©volue
Lepista nuda sauvage poussant dans un sol d’aiguille de pin

Culture intérieure du pied bleu

MĂŞme si Lepista nuda est habituellement cultivĂ© en extĂ©rieur, sa culture intĂ©rieure est Ă©galement possible. Les recherches de l’INRA ont permis de dĂ©velopper sa culture de manière un peu plus commerciale depuis les annĂ©es 2000.

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Le pleurote jaune [Pleurotus citrinopileatus]: cultiver le plus exotique des pleurotes
Il existe plusieurs souches de Pied bleu pouvant être cultivées.
La souche de Lepista nuda LA 82, cultivĂ©e dans les laboratoire de l’INRA.

Un substrat de fructification peut être créé a partir de compost de sciure, de riz brun ou un compost de fumier avec de la paille de blé.

Pour le gobetage, il peut ĂŞtre intĂ©ressant d’utiliser le substrat de la culture prĂ©cĂ©dente ( si elle a bien fonctionnĂ©) pour le mĂ©lange, cette dernière contenant dĂ©jĂ  les bactĂ©ries favorables Ă  la fructification.

Un sac ou un rack de 20 Ă  25 cm sont adaptĂ©s comme conteneur de fructification. Une fois le compost pasteurisĂ© Ă  l’intĂ©rieur, faites des trous Ă  la surface pour enfouir du mycĂ©lium, puis recouvrez de compost humide, et d’un plastique pour garder une hydromĂ©trie Ă©levĂ©e et des Ă©changes gazeux modestes durant la phase de colonisation.

Un choc de froid est nĂ©cessaire pour faire fructifier correctement le pied bleu en fin de phase de colonisation. L’ajout de certains nĂ©matodes est Ă©galement conseillĂ© par le mycologue Tradd Cotter. Leur prĂ©sence peut faire rĂ©agir le mycĂ©lium comme dans la nature, en activant son cycle de fructification.

Substrat de culture pour le pied bleu

Substrat de fructification

Lepista nuda se cultive sur du compost de feuille, de bois dur ou de fumier, avec un mĂ©lange de 10 Ă  20% de paille hachĂ©e. Les sous produits de l’agriculture compostĂ©s peuvent Ă©galement ĂŞtre utilisĂ©s comme compost : Cotton, rafle de maĂŻs, coque de fruits, dĂ©chets de canne Ă  sucre, etc.

Globalement, retenez que le Pied bleu aime les substrats de fructification relativement complexes, comme dans la nature.

La terre de gobetage est recommandĂ©e pour sa culture. Choisissez un mĂ©lange plutĂ´t acide, comme 50% de tourbe et 50% d’argile. Une Ă©paisseur de 3-4 cm en phase de colonisation est adaptĂ©e. Puis ne pas hĂ©siter Ă  re-gobeter 2 cm juste avant la fructification. Si vous possĂ©dez de la terre issue de son mycĂ©lium sauvage, mĂ©langez la Ă  la terre de gobetage.

Substrat de colonisation

Pour les souches sauvages, le carton et la sciure sont très facile à utiliser. Le grain est également efficace pour la culture en intérieur et la sciure fonctionne bien ici aussi.

RĂ©colte et rendement de Lepista nuda

La récolte du pied bleu est étalée sur 6 semaines, avec des volées pas très nettes, espacées de 10 à 15 jours environ.

Le pied bleu est rĂ©coltable quand son chapeau est bien large et est lĂ©gèrement enroulĂ© vers la tige. Sa couleur est moins violette et se rapproche d’un gris sale.

Le rendement attendu est assez imprĂ©visible en extĂ©rieur, il est d’environ 1,750 pour 1m2 de culture. En intĂ©rieur comptez 6 kg Ă  7kg par m2. Je vous conseille de remplacer le lit de culture tous les deux ans pour les particuliers, et tous les ans pour les professionnels, au dĂ©but de chaque hiver, pour la culture extĂ©rieure.

Pour le stockage, ce champignon se congèle bien, mais ne le séchez pas, il se réhydrate assez mal. Si vous le séchez utilisez le plutôt en poudre! Au frigo entre 3 et 6°C il tient environ 4 à 5 jours.

Illustration de Lepista nuda
Blewit est le nom commun anglais du pied bleu. Ici une illustration d’un spĂ©cimen mature et juvĂ©nile.

Synthèse des paramètres de culture du Pied bleu

Paramètres d’incubation du Pied bleu

Température d’incubation20 à 25°C
Humidité relative90 à 95%
Durée d’incubation2 à 3 semaines
Concentration de C02n/a
Échange d’air frais1 à 0 volume/h
Besoin en lumièren/a
Les paramètres d’incubation pour Lepista nuda

Paramètres d’initiation des primordias du Pied bleu

Température d’initiation5 à 13°C
Humidité relative100%
Durée d’initiation1 semaine
Concentration de C02n/a
Échange d’air frais7 à 8 volume/h
Besoin en lumièren/a
Les paramètres d’initiation des primordias pour Lepista nuda

Paramètres de fructification du Pied bleu

Température de fructification12 à 18°C
Humidité relative85 à 90%
Durée de fructification3 semaines
Concentration de C02<1000 ppm
Échange d’air frais7 à 8 volume/h
Besoin en lumièren/a
Nombre de récolte2 à 6, intervalle variable
Les paramètres de fructification pour Lepista nuda

🍄Cliquez ici pour obtenir du mycélium sur grain de Pied Bleu bio et de qualité produit par Quentin! Pour obtenir 10% de réduction utilisez le code MYCICULTEUR !🍄

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  La culture du shiitakĂ© [Lentinula edodes] et 3 spĂ©cificitĂ©s pour bien le faire pousser !

Des questions sur la culture du pied bleu? 🙂 N’hĂ©sitez pas Ă  nous les poser en commentaire ! 🙂

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

2 rĂ©ponses sur “La culture du Pied bleu [Lepista nuda]”

  1. Bonjour, j’ai testĂ© le clonage du lepist nuda sur marc de cafĂ©, pour voir et m’amuser après quelques semaines d’attente et Ă  ma grande surprise il semblerait que le mycĂ©lium se devellope bien. La prochaine Ă©tape est donc la fructification. Possedant de la terre de gobetage d’agaricus bisporus, je me tourne vers vous pour des conseils plus prĂ©cis. Merci d’avance

    1. Bonjour, oui, je vous conseil l’utilisation de la terre de gobetage. Ça permettra d’obtenir un niveau de CO2 suffisant pour initier la fructification de L. Nuda.

Laisser un commentaire