L’Oronge [Amanita caesarea]

L’Oronge Ă©galement appelĂ© l’amanite des cĂ©sars est un des meilleurs, si ce n’est le meilleur champignon comestible. Il porte le nom scientifique de Amanita caeserea. Depuis la Rome antique, cette amanite est un mets de choix sur la table des Empereurs. Ils avaient en effet leurs rabatteurs, ainsi que leur gouteurs de champignons. MĂȘme s’il s’agit d’un trĂšs bon champignons, aujourd’hui le mythe s’est amplifiĂ©, Ă©tant donnĂ© la beautĂ© et la raretĂ© de ce champignon.. Et peut ĂȘtre que cet article pourra vous aider Ă  les dĂ©nicher..!

Dans cet article vous apprendrez :

  • Comment reconnaitre l’Oronge ? La description complĂšte
  • Quand chercher l’Oronge ? Saison et climat
  • OĂč chercher L’Oronge? Arbres, plantes et biotope indicateurs.
  • Les confusions possibles de l’Oronge avec des champignons similaires.

Classification de l’Oronge

  • RĂšgne : Fungi
    • Division : Basidiomycota
      • Classe : Agaricomycetes
        • Ordre : Agaricales
          • Famille : Amanitaceae
            • Genre : Amanita
              • EspĂšce : A. caesarea

Comment reconnaitre l’Oronge ? [ Amanita caesarea ]

Le chapeau

Le chapeau de l’Oronge fait entre 7 et 20 cm de diamĂštre environ Ă  maturitĂ©. Sa texture est lisse. Sa couleur est orange vif et peut devenir un peu plus pĂąle en vieillissant. Lorsque le champignon est jeune, celui-ci est ovoĂŻde, puis en maturant il devient hĂ©misphĂ©rique, puis convexe, mais jamais plat. La marge est bien striĂ©e, de couleur jaune d’or.

Sur le dessus ou trouve frĂ©quemment des rĂ©sidus de voiles blancs. Il s’agit de reste de la volve. Cette volve est Ă©paisse, rigide et engaine le pied. On peut parfois trouver le champignon Ă  l’Ă©tat d’Ɠuf, immature, c’est Ă  dire avec la volve, blanche grisĂątre, le recouvrant entiĂšrement.

L'oronge sors de sa volve
Oronges au stade oeuf

Le pied

Le pied de Amanita caesarea est blanc Ă  la base et devient jaune d’or rapidement en remontant vers le chapeau. Il possĂšde un anneau, qui a l’apparence d’un ample voile blanc. Parfois ce voile est si lourd qu’il retombe le long du pied. Celui-ci est solide et fait entre 8 Ă  15 cm de hauteur, parfois lĂ©gĂšrement inclinĂ©.

La face intérieure

La face intĂ©rieure est constituĂ©e de lame. Celles-ci sont serrĂ©es et d’un jaune paille.

La chair

Sa chair est ferme est en majoritĂ© blanche, sauf sous la cuticule ( dessus du chapeau), oĂč elle est jaune. Son odeur est agrĂ©able et son goĂ»t exquis, avec des notes de fruits Ă  coques, comme la noix et la noisette. Tout est comestible dans ce champignon, sauf la volve blanche. C’est un des seuls champignons que l’on peut manger cru. Mais je vous recommande de le faire cuire pour que celui-ci soit plus digeste.

Dans tous les cas, l’amanite des cĂ©sars se dĂ©grade vite, n’attendez pas plus de 2 jours pour les consommer.

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Le mousseron [Calocybe gambosa]

Les spores

La sporĂ©e est de couleur blanche. La forme des spores est elliptique, avec une taille d’environ 9 – 11 x 6- 8 ”m.

Quand chercher l’Oronge ?

L'oronge à un couleur orange vif à maturité
Plusieurs oronges à différents stades de maturation

Saisonnalité de Amanita caesarea

La saison s’Ă©tend de la fin de l’Ă©tĂ© au dĂ©but de l’automne. L’oronge pousse gĂ©nĂ©ralement de la mi-septembre Ă  la mi-novembre. Dans le Sud-Ouest on peut le trouver dĂšs la mi-Aout.

Climat de fructification

Ce champignon est thermophile, c’est Ă  dire qu’il aime la chaleur. Cependant il lui faudra un stimulus environnemental stressant pour l’amener Ă  sortir de terre. Durant l’Ă©tĂ©, lorsque le sol est chaud, une pluie d’au moins 20 Ă  25mm va brusquement refroidir le sol. Le mycĂ©lium du champignon dans le sol va subir un choc hydro-thermique, c’est Ă  ce moment lĂ  qu’il pourra fructifier, 6-7 jours aprĂšs et si l’humiditĂ© et la chaleur ( > Ă  12°C ) de l’atmosphĂšre se maintiennent.

En plus de sa raretĂ©, la difficultĂ© supplĂ©mentaire pour trouver l’oronge, c’est que celle-ci pousse vite et dĂ©pĂ©rit, aussi , rapidement. Le laps de temps de recherche est donc relativement court.

Champignons indicateurs de pousse

OĂč trouver l’Oronge ?

C’est un champignon qui aime la chaleur, il ne sera donc pas Ă©tonnant de le retrouver sur le pourtour de la MĂ©diterranĂ©e. Mais avec le rĂ©chauffement climatique ou retrouve l’amanite des cĂ©sars de plus en plus au Nord de la France, notamment en Île-de-France. L’oronge est un champignon mycorhizien, c’est Ă  dire qu’il a besoin d’un arbre hĂŽte pour se dĂ©velopper. Vous ne le trouverez pas en plaine.

Amanita caesarea possĂšde une volve blanche et solide
Deux jeunes oronges qui viennent de sortir de leurs volves.

Les arbres indicateurs de Amanita caesarea

L’amanite des cĂ©sars pousse principalement dans des forĂȘts de feuillus, surtout de chĂȘnes. Rarement, on peut la trouver associĂ©e Ă  des forĂȘts de Pin sylvestre, notamment Ă  la FrontiĂšre France-Espagne.

  • ChĂȘnes
  • ChĂątaigniers
  • HĂȘtres
  • Noisetiers

Les plantes indicatrices de Amanita caesarea

Le sol oĂč pousse l’oronge est un sol forestier en transition. Il n’est pas encore totalement recouvert de vĂ©gĂ©tation, mais a dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  aller vers un autre stade, plus mature. On peut Ă©galement trouver des oronges sur des sols totalement recouverts, sans aucune vĂ©gĂ©tation, notamment dans les forĂȘts de Pin.

  • Ronces
  • Mousses

Les champignons indicateurs du biotope de Amanita caesarea

GĂ©nĂ©ralement on trouve d’autres champignons mycorhiziens comestibles lĂ  ou l’on trouve des oronges. D’ailleurs l’oronge, avec une croissance plus rapide, annonce souvent la pousse de cĂšpes.

Les lieux pour trouver facilement Amanita caesarea

Les apparition de l’oronge sont irrĂ©guliĂšres et localisĂ©es. MĂȘme en ayant localisĂ© un spot de l’Amanite des cĂ©sars, rien ne dit que l’annĂ©e suivante vous trouverez des champignons sur le lieu. Les chances sont tout de mĂȘme plus grandes qu’une prospection hasardeuse.

Cette espĂšce aime les sols acides, permĂ©able avec une bonne couche d’humus. Les bois dans lesquels on trouve l’oronge sont relativement clairs. Il faut en effet que le soleil puissent rĂ©chauffer assez facilement le sol de la forĂȘt pour voir apparaitre le dĂ©licieux champignon. C’est pour cela qu’on le trouve parfois dans des clairiĂšres.

L’exposition peut Ă©galement jouer en sa valeur. Regardez pour des pentes forestiĂšres exposĂ©s Sud ou Sud-Ouest.

Les myciculteurs qui ont lu cet article on aussi lu  Le Pied-de-mouton [Hydnum repandum]

Les champignons similaires Ă  Amanita caesarea

Globalement trĂšs peu de confusions sont possibles, mais je vous ai dĂ©crit les quelques champignons avec lesquels on peut parfois confondre l’oronge. Si vous avez encore un doute, ne consommez pas les champignons et consultez un pharmacien.

Les champignons toxiques similaires Ă  l’Oronge

  • L’Amanite tue-mouche ( Amanita muscaria ) : La confusion est peu probable, mais il peut y avoir des facteurs crĂ©ant un doute. L’amanite tue-mouche peut en effet avoir parfois un chapeau sans pois blancs et une teinte lĂ©gĂšrement orangĂ©. Mais ce champignon toxique a les lamelles et le pieds entiĂšrement blanc, contrairement Ă  l’oronge qui les a jaune d’or. De plus la volve de l’amanite tue mouche est friable alors que celle de l’oronge est solide et Ă©paisse. De plus l’amanite tue-mouche n’a pas le mĂȘme biotope que l’oronge, elle s’Ă©tablit plutĂŽt dans les forĂȘts de bouleaux.
  • La Russule DorĂ©e ( Russula aurea ) : pour savoir simplement si vous avez affaire Ă  une Russula aurea ou Ă  l’Amanita caeserea, observez la base du pied. S’il n’y a pas de volve, il est sĂ»r qu’il ne s’agit pas d’une Amanite des CĂ©sars.

Les champignons comestibles similaires Ă  l’Oronge

  • L’amanite Safran ( Amanita crocea ) : Cette espĂšce comestible est jaunĂątre, mais contrairement Ă  l’amanite des cĂ©sars, elle ne possĂšde pas d’anneau. Son pied est Ă©galement plus fin et plus rĂ©ticulĂ©. Potentiellement toxique cru.
l'amanite des cĂ©sars peut ĂȘtre confondu avec l'amanite safran
Amanite safran

Merci d’avoir lu cet article, s’il vous a plu n’hĂ©sitez pas Ă  le partager. Vous pouvez nous laisser un commentaire si vous avez des questions ou des remarques sur l’Oronge ! 🙂

Si vous avez aprĂ©ciĂ© mon article vous ĂȘtes libre de le partager!

Laisser un commentaire