9 champignons vénéneux qui pourraient vous coûter la vie

Les champignons sont des organismes fascinants qui peuvent être trouvés dans divers habitats naturels. Bien que la plupart des champignons soient comestibles et bénéfiques pour la santé, certains peuvent être extrêmement toxiques et même mortels pour les êtres humains. Dans cet article, nous allons examiner 10 des champignons les plus vénéneux qui pourraient vous coûter la vie si vous les consommez. Nous décrirons leur apparence, les molécules toxiques qu’ils contiennent et les effets de ces substances sur le corps humain.

Champignons vénéneux n° 1 : L’amanite phalloïde [Amanita phalloides]

L’Amanite phalloïde, également appelée « Oronge verte » ou « Chapeau de la mort », est considérée comme l’un des champignons les plus toxiques au monde. Elle est largement répandue en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, où elle pousse souvent sous les feuillus, en particulier sous les chênes et les hêtres.

Amanite phalloïdes est un des champignons le plus vénéneux au monde
Amanites phalloïdes

Description de l’Amanite phalloïde

L’Amanite phalloïde a un chapeau convexe, de couleur verdâtre à brun olivâtre, qui peut atteindre jusqu’à 15 cm de diamètre. Les lames sont blanches et espacées, et le pied est blanc, cylindrique et orné d’un large anneau blanc. La sporée est blanche.

Composés toxiques et effets sur le corps humain

L’Amanite phalloïde contient des amatoxines, qui sont des toxines mortelles qui peuvent causer des dommages irréversibles aux cellules du foie, des reins et de l’intestin. Ces toxines se lient à l’ARN polymérase II, qui est une enzyme nécessaire à la synthèse des protéines dans les cellules du corps. En empêchant cette enzyme de fonctionner correctement, les amatoxines entraînent une destruction progressive des cellules, ce qui peut causer une insuffisance hépatique et rénale, des troubles gastro-intestinaux, des saignements et des convulsions. Les symptômes de l’intoxication apparaissent souvent après une période de 6 à 24 heures et peuvent inclure des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, de la diarrhée, une insuffisance rénale et hépatique, un coma et même la mort. Il n’y a pas de remède spécifique pour l’intoxication à l’Amanite phalloïde, et le traitement consiste principalement à soulager les symptômes et à stabiliser les fonctions vitales.

Champignons vénéneux n°2 : L’amanite tue-mouches [Amanita muscaria]

L’Amanite tue-mouches, également connue sous le nom de « Fausse Oronge », est un champignon vénéneux largement répandu dans les régions tempérées et boréales de l’hémisphère nord. Malgré sa toxicité, cette espèce est également connue pour ses effets hallucinogènes et a été utilisée dans certaines cultures pour ses propriétés psychoactives.

Les amanites tues mouches sont des champignons toxiques
Des amanites tue-mouches

Description de l’Amanite tue-mouches

L’Amanite tue-mouches a un chapeau caractéristique, souvent rouge vif avec des taches blanches. Il peut atteindre jusqu’à 25 cm de diamètre et a une forme caractéristique de dômes. Les lames sont blanches et espacées, et le pied est blanc et bulbeux à la base. L’anneau est blanc et souvent floconneux. La sporée est blanche.

Composés toxiques et effets sur le corps humain

L’Amanite tue-mouches contient plusieurs composés toxiques, dont la muscimol et l’acide iboténique. Ces composés ont des effets sur le système nerveux central et peuvent causer des hallucinations, des délires, des tremblements musculaires et des convulsions. D’autres symptômes de l’intoxication peuvent inclure des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une confusion et une augmentation de la fréquence cardiaque. Bien que l’intoxication ne soit pas souvent mortelle, elle peut être dangereuse et peut causer des dommages au foie et aux reins.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Le lactaire délicieux [ Lactarius deliciosus ]

Champignons vénéneux n°3 : Le cortinaire couleur de rocou [Cortinarius rubellus]

Le cortinaire couleur de rocou, également connu sous le nom de Cortinaire roux, est un champignon vénéneux répandu dans les régions tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Il pousse souvent dans les bois et les forêts, sous les arbres feuillus ou les conifères.

Le Cortinaire couleur de roucou, n'est pas le plus toxique, mais il reste un champignon vénéneux
Cortinaire couleur de roucou

Description du cortinaire couleur de rocou

Le cortinaire couleur de roucou est un champignon au chapeau de 3 à 10 cm de diamètre, de couleur rouge orangé à brun orangé, avec une marge ondulée souvent fendillée. Ses lames sont épaisses, espacées et de couleur jaune orangé devenant roux flamboyant, tandis que le pied est ferme, fibrilleux et de même couleur que le chapeau, sans anneau, mais avec une cortine jaunâtre fugace.

Composés toxiques et effets sur le corps humain

Le cortinaire couleur de rocou contient des amatoxines et des phallotoxines, qui sont des toxines mortelles pour les cellules du foie et des reins. Les symptômes de l’intoxication apparaissent souvent après une période de 6 à 24 heures et peuvent inclure des nausées, des vomissements, des douleurs rénales, de la diarrhée, une insuffisance hépatique et rénale, des convulsions et même la mort. Il n’y a pas non plus de remède spécifique pour l’intoxication à cette espèce de champignon, et le traitement consiste principalement à soulager les personnes qui l’ont ingéré.

Champignons vénéneux n°4 : La galère marginée [Orellia venenata]

La Galère marginée est un champignon vénéneux couramment trouvé dans les zones boisées d’Europe. Bien que sa toxicité ne soit pas aussi élevée que celle de certaines autres espèces de champignons vénéneux, il est toujours important d’être conscient des risques associés à sa consommation.

La Galère marginée est un champignon relativement vénéneux
Galères marginées

Description de la Galère marginée

La Galère marginée est un champignon avec un chapeau de 2 à 5 cm de diamètre, de couleur jaune à roux brun en passant par l’orangé, des lames de couleur crème qui deviennent légèrement décurrentes avec une teinte de fauve à ocre, un anneau étroit et mince de teinte orangée à ocre brune et un pied crème à ocre au sommet, devenant plus sombre sous l’anneau.

Composés toxiques et effets sur le corps humain

La Galère marginée contient des substances toxiques appelées orellanines, qui sont des toxines responsables de troubles gastro-intestinaux tels que des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et de la diarrhée. Les symptômes peuvent survenir jusqu’à 24 heures après la consommation du champignon et peuvent être sévères, mais généralement de courte durée. Dans les cas les plus graves, l’intoxication peut entraîner une insuffisance rénale aiguë et des dommages permanents aux reins.

Champignons vénéneux n°5 : L’entolome livide [Entoloma lividum]

L’Entolome livide est un champignon vénéneux couramment trouvé dans les zones boisées et les prairies en Europe. Son nom est dû à sa couleur qui vous rendra également livide si vous le consommez.

L'entome livide est un champignon qui a une belle apparence, mais il est vénéneux
Entolome livide

Description de l’Entolome livide

L’Entolome livide est un champignon avec un chapeau de 8 à 20 cm de diamètre, de couleur blanchâtre à crème puis grisâtre, des lames inégales et libres de couleur blanchâtre puis jaune pâle avec des reflets roses à maturité, et un pied épais et ferme de couleur blanche à légèrement grisâtre.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Le champignon mousseron [Calocybe gambosa]

Composés toxiques et effets sur le corps humain

L’Entolome livide contient des substances toxiques appelées entolomatoxines, qui peuvent causer des troubles gastro-intestinaux graves, ainsi que des troubles du système nerveux central. Les symptômes de l’intoxication peuvent inclure des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, de la diarrhée, des étourdissements, des tremblements musculaires, des convulsions et une altération de la perception sensorielle. Les symptômes peuvent apparaître plusieurs heures après l’ingestion et peuvent durer plusieurs jours. Dans les cas graves, l’intoxication peut entraîner une insuffisance hépatique et rénale, une défaillance multiorganique et même la mort.

Champignons vénéneux n°6 : Le Gyromitre [Gyromitra esculenta]

Le Gyromitre, également connu sous le nom de fausse morille, est un champignon vénéneux largement répandu dans les régions tempérées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Bien que certains l’apprécient pour son gout unique après séchage, sa consommation peut entraîner de graves problèmes de santé.

le gyromitre est un champignon vénéneux sur le long terme
Gyromitre

Description du Gyromitre

Le Gyromitre est un champignon avec un chapeau de 4 à 10 cm de diamètre, difforme ou à circonvolutions lobées, irrégulières, en forme de cervelle, de couleur brun à brun ochracé et jusqu’à brun rouge. Il n’y a ni lame ni anneau. Le pied est relativement court et épais, peu ou largement rainuré et/ou bosselé, de couleur blanchâtre à roussâtre.

Composés toxiques et effets sur le corps humain

Le gyromitre contient une substance toxique appelée gyromitrine, qui peut se décomposer en monométhylhydrazine (MMH) dans l’estomac. Le MMH est une substance cancérigène qui peut causer des dommages au foie et aux reins, ainsi que des troubles gastro-intestinaux variés. Dans les cas graves, l’intoxication peut entraîner une insuffisance hépatique et rénale à long terme.

Champignons vénéneux n°7 : L’Inocybe de Patouillard [Inocybe erubescens]

L‘Inocybe de Patouillard est un champignon vénéneux couramment trouvé dans les régions boisées d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Bien qu’il ne soit pas aussi toxique que certains autres champignons vénéneux, il peut encore causer des problèmes de santé graves en cas d’ingestion.

L'inocybe de patouillard n'est pas comestible
Inocybe de Patrouillard

Description de l’Inocybe de Patouillard

L’Inocybe de Patouillard est un champignon avec un chapeau de 3 à 7 cm de diamètre, conique à campanulé, mamelonné, à marge irrégulière souvent fendillée, radialement fibrilleux, de couleur allant du blanc au jaune paille voire au brun vermillon. Les lames sont libres et serrées, de couleur d’abord blanche puis devenant ocre, se tachant de rouge vermillon. Il n’y a pas d’anneau. Le pied est cylindrique et strié, généralement profondément enterré, blanc, se tachant également de rouge vermillon.

Composés toxiques et effets sur le corps humain

L’Inocybe de Patouillard contient des substances toxiques appelées muscarines, qui peuvent causer des troubles gastro-intestinaux graves, ainsi que des problèmes neurologiques tels que des tremblements musculaires, des vertiges, des maux de tête et des convulsions. Dans les cas graves, l’intoxication peut entraîner une insuffisance respiratoire et même la mort.

Champignons vénéneux n°8 : Le Bolet de Satan [Rubroboletus satanas]

Le Bolet de Satan est un champignon vénéneux présent dans les zones boisées d’Europe et d’Asie. Sa toxicité est très élevée et sa consommation peut entraîner de graves problèmes de santé.

Le bolet de satan est un champignon mortel
Bolets de Satan

Description du Bolet de Satan

Le Bolet de Satan est un champignon avec un chapeau de 10 à 30 cm de diamètre, de couleur blanc sale à grisâtre ou chamois-gris, un pied trapu et très ventru de couleur rouge virant à l’orange puis au jaune vers le sommet, et des tubes de couleur jaune devenant orange à rouge vif et virant au bleu au toucher.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  La trompette de la mort [ Craterellus cornucopioides ]

Composés toxiques et effets sur le corps humain

Le Bolet de Satan contient des substances toxiques appelées acides iboténiques et muscimols, qui peuvent causer des troubles gastro-intestinaux, notamment des nausées rapides, ainsi que des problèmes neurologiques tels que des hallucinations, des convulsions, des tremblements musculaires et une altération de la perception sensorielle, voire la mort.

Champignons vénéneux n°9 : Le clitocybe de l’olivier [Omphalotus olearius]

Le Clitocybe de l’olivier, également connu sous le nom de pleurote phosphorescent, est un champignon vénéneux couramment trouvé sur les souches d’oliviers et d’autres arbres en Europe et en Amérique du Nord. Bien qu’il puisse sembler appétissant, il n’est absolument pas comestible.

Le clitocybe de l'olivier est un champignon vénéneux phosphorescent
Clitocybe de l’olivier

Description du clitocybe de l’olivier

Le Clitocybe de l’olivier est un champignon avec un chapeau de 5 à 12 cm de diamètre, charnu, déprimé en entonnoir, finement rayé, de couleur jaune orangé à roux, à marge incurvée. Les lames sont décurrentes et serrées, de couleur jaune dorée ou orangé, phosphorescentes à l’obscurité lorsque le sujet est âgé. Il n’y a pas d’anneau. Le pied est plein, fibreux, nettement strié, un peu plus clair que le chapeau, taché de brun et s’amincissant vers le bas, pouvant atteindre 15 cm.

Composés toxiques et effets sur le corps humain

Le clitocybe de l’olivier contient des substances toxiques appelées omphalotatoxines, qui peuvent causer des troubles gastro-intestinaux ainsi tels que des maux de tête, des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, une sudation excessive, une salivation et des tremblements. Dans les cas graves, une consommation importante peut entraîner une bradycardie, une hypotension artérielle, des convulsions, voire la mort.

Conclusion

En conclusion, il est important de se rappeler que la cueillette et la consommation de champignons sauvages peuvent être dangereuses. Si certains champignons sont appréciés pour leurs qualités gustatives, ils peuvent également contenir des toxines mortelles. Il est donc crucial de bien connaître les champignons avant de les cueillir et de les consommer. Si vous n’êtes pas sûr de l’identification d’un champignon, il est préférable de ne pas le manger. En cas de doute, il est recommandé de demander l’avis d’un spécialiste ou d’un mycologue expérimenté. En prenant des précautions adéquates, vous pourrez profiter des merveilles de la nature en toute sécurité.

Merci d’avoir cet article sur les champignons vénéneux. S’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager ou à nous laissez un commentaire :).

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire