La reproduction des champignons : Maîtres de la multiplication

La reproduction des champignons est l’une des plus prolifiques de la planète. Ils peuvent produire des milliards, voire des trillions de spores chaque jour. Cependant, chacune de ces spores a besoin de conditions parfaites pour se développer : l’humidité, la température, la nourriture et la lumière idéales. Si leurs chances de survie sont minces, tellement minces qu’il n’y a qu’une chance sur un milliard : comment se reproduisent les champignons ? Si vous êtes un cuisinier ou un jardinier essayant de les faire pousser pour les manger, ou un entrepreneur les cultivant pour faire du profit, vous devrez savoir comment ces organismes incroyables vivent.

Dans cet article, nous allons voir les choses suivantes :

  • Faire connaissance avec les champignons
  • Comment les champignons se reproduisent-ils ?
  • Y a-t-il des champignons mâles et femelles ?
  • Pourquoi y a-t-il Ă  la fois une reproduction sexuĂ©e et asexuĂ©e ?
  • Ă€ quelle frĂ©quence les champignons se reproduisent-ils ?
  • Le cycle de reproduction des champignons
  • Conclusion sur la reproduction des champignons

Faisons connaissance avec les champignons

Les sporophores de champignons sont les fruits charnus qui poussent sur le sol, le bois en décomposition ou toute surface appropriée où ils trouvent de la nourriture.

Les champignons comestibles se trouvent dans les Basidiomycota et les Ascomycota — des types de champignons qui ont une tige, un chapeau et des lames ( ou des pores) en dessous de ce chapeau. Les lames ou pores produisent des spores microscopiques qui tombent, se dispersent et sont capables de se développer pour devenir de nouveaux champignons.

Les champignons ne sont ni des plantes ni des animaux. Ils appartiennent au royaume des Fungi, qui comprend des moisissures, des levures, des rouilles, des mildious et des charbons.

Les chercheurs estiment que plus de 140 000 espèces de champignons sauvages prospèrent dans le monde, et environ 3 000 d’entre eux sont comestibles.

La reproduction des champignons peut se faire à la fois sexué ou asexué
Illustration d’une « Famille » de champignons

Comment les champignons se reproduisent-ils ?

Comme la plupart des plantes, les champignons se reproduisent de deux façons : de manière sexuée et asexuée, selon leur espèce.

Les scientifiques appellent les champignons qui se reproduisent uniquement sexuellement des téléomorphes (la formation des spores se fait par les organes de reproduction). Ils désignent ceux qui se reproduisent uniquement asexuellement comme des anamorphes (la reproduction se fait par clonage), également appelés champignons imparfaits.

Ensuite, il y a aussi les champignons parfaits qui peuvent faire les deux. Les biologistes les appellent des holomorphes. En fait, environ un tiers des espèces de champignons sont connues pour utiliser plus d’une mĂ©thode de reproduction.

Dans la reproduction sexuĂ©e, une cellule fongique, issue d’une spore, appelĂ©e mycĂ©lium primaire ( Ă©galement hyphe) fusionne avec un autre mycĂ©lium primaire pour former un nouveau mycĂ©lium ( appelĂ© aussi mycĂ©lium secondaire), qui est dĂ©jĂ  un champignon Ă  part entière.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Les champignons lignivores : caractĂ©ristiques, culture et applications

Dans la reproduction asexuée, il se réplique de trois façons différentes :

  • Par bourgeonnement, ou en formant une toute nouvelle partie de son corps qui se dĂ©tache et prend racine de son propre chef. C’est Ă©galement connu sous le nom de mĂ©thode vĂ©gĂ©tative, utilisĂ©e dans la culture de champignons dans les sous-sols, les cabanes de jardin et les petites fermes.
  • Par fragmentation, ou en se brisant en un morceau de lui-mĂŞme, ou en se divisant en diffĂ©rents fragments, qui se dĂ©veloppent ensuite et deviennent de nouveaux champignons.
  • Par la production de petites cellules bĂ©bĂ©s, ou spores, qui contiennent un clone du gĂ©nome dĂ©jĂ  existant. ( Et qui donnera par consĂ©quent, exactement le mĂŞme individu champignon)

Y a-t-il des champignons mâles et femelles ?

Il n’y a pas vraiment de mâles et de femelles chez les Fungi. Les champignons ont plutĂ´t des gamètes identifiĂ©s comme positifs ou nĂ©gatifs, et chaque type doit trouver son opposĂ© pour pouvoir se reproduire.

Mais… les champignons ont en réalité un nombre bien plus important de sexes connus. Par exemple, le schizophyllum commun a plus de 20 000 structures sexuelles différentes au sein de sa propre espèce.

La reproduction des champignons se fait dans un milieu naturel
Illustration de champignons colonisant des milieux naturels

Pourquoi y a-t-il à la fois une reproduction sexuée et asexuée ?

Il y a une reproduction sexuĂ©e et asexuĂ©e, car diffĂ©rentes situations l’exigent.

Les champignons sont des organismes divers et très complexes. Bien que presque toutes les espèces puissent se reproduire sexuellement, beaucoup se reproduisent asexuellement la plupart du temps.

La reproduction sexuée a tendance à se produire lorsque les conditions environnementales sont difficiles ou changeantes. La reproduction asexuée, elle, a tendance à se produire lorsque les conditions environnementales sont stables et favorables.

Chaque méthode de reproduction a ses propres avantages et inconvénients. Les différentes espèces utilisent chaque méthode pour se propager en fonction de leur environnement.

Reproduction sexuée chez les champignons :

Avantages :

  1. Variabilité génétique : La reproduction sexuée favorise la diversité génétique, ce qui peut rendre une population de champignons plus résistante aux maladies et aux changements environnementaux.
  2. AdaptabilitĂ© : Grâce Ă  cette diversitĂ© gĂ©nĂ©tique, les champignons peuvent mieux s’adapter Ă  des conditions changeantes.
  3. Survie : Les spores sexuées sont souvent plus résistantes et peuvent survivre dans des conditions défavorables pendant une période plus longue.

Inconvénients :

  1. Énergie et ressources : La reproduction sexuĂ©e nĂ©cessite plus d’Ă©nergie et de ressources que la reproduction asexuĂ©e.
  2. Partenaire requis : Pour la reproduction sexuée, un partenaire compatible est nécessaire, ce qui peut limiter la possibilité de reproduction dans certaines conditions.

Reproduction asexuée chez les champignons :

Avantages :

  1. Rapidité : La reproduction asexuée est souvent plus rapide que la reproduction sexuée, ce qui permet à une population de champignons de croître rapidement.
  2. Pas de partenaire nécessaire : Les champignons peuvent se reproduire asexuellement sans partenaire, ce qui peut être un avantage dans des environnements où les partenaires compatibles sont rares.
  3. Moins d’Ă©nergie et de ressources : La reproduction asexuĂ©e nĂ©cessite gĂ©nĂ©ralement moins d’Ă©nergie et de ressources que la reproduction sexuĂ©e.

Inconvénients :

  1. Manque de diversitĂ© gĂ©nĂ©tique : La reproduction asexuĂ©e produit des clones gĂ©nĂ©tiques, ce qui signifie qu’il y a moins de diversitĂ© gĂ©nĂ©tique. Cela peut rendre une population de champignons plus vulnĂ©rable aux maladies et aux changements environnementaux.
  2. Limitation de l’adaptabilitĂ© : Sans diversitĂ© gĂ©nĂ©tique, il y a moins de possibilitĂ©s d’adaptation aux changements environnementaux.
Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  La durĂ©e de vie du mycĂ©lium est-elle Ă©ternelle ?

À quelle fréquence les champignons se reproduisent-ils ?

La frĂ©quence de reproduction des champignons varie considĂ©rablement en fonction de l’espèce et des conditions environnementales. Certains champignons peuvent produire des spores presque continuellement lorsqu’ils sont dans des conditions « favorables », tandis que d’autres ne se reproduisent qu’Ă  certaines pĂ©riodes de l’annĂ©e ou lorsqu’ils sont soumis Ă  certaines conditions environnementales. Par exemple, beaucoup de champignons produisent des spores en automne, mais d’autres peuvent se reproduire au printemps ou mĂŞme en Ă©tĂ©. Donc gĂ©nĂ©ralement 1 ou 2 fois par an pour les espèces sauvages.

En condition de culture contrôlée, un champignon peut se reproduire de manière asexuée toutes les 2 semaines. Et de manière sexuée en produisant des spores, environ tous les 1 à 3 mois selon les espèces.

Un champignon de taille moyenne peut libĂ©rer jusqu’Ă  20 milliards de spores pendant 4 Ă  6 jours Ă  raison de 100 millions de spores par heure.

Si vous êtes un cultivateur de champignons, vous pouvez exploiter ce processus de reproduction pour améliorer votre stock de spores, créer de nouvelles variétés et obtenir de meilleurs rendements.

Vous pouvez le faire en gĂ©rant soigneusement vos paramètres de culture, en sĂ©lectionnant vos souches, en faisant de la culture de tissus et en expĂ©rimentant avec l’hybridation gĂ©nĂ©tique.

Comment les champignons se reproduisent-ils ? Et bien tous commence avec des spores !
Illustration de champignons issus de nombreuses spores

Le cycle de reproduction des champignons

Pour mieux comprendre la vie fongique, examinons rapidement le cycle de reproduction des champignons :

  • Étape 1 : Tout commence par une seule spore, qui germe dans un environnement frais et humide oĂą la nourriture est disponible. Cet environnement est gĂ©nĂ©ralement prĂ©sent dans un sol humide, du bois en dĂ©composition ou tout autre substrat appropriĂ©.
  • Étape 2 : La spore produit des filaments appelĂ©s hyphes (ou mycĂ©lium primaire) qui poussent en ajoutant de nouvelles cellules Ă  leurs extrĂ©mitĂ©s.
  • Étape 3 : Un hyphe part Ă  la recherche d’un type, de reproduction ou gamète opposĂ©s. Lorsqu’il en trouve un, il fusionne avec lui dans un processus appelĂ© plasmogamie.
  • Étape 4 : Les hyphes fusionnĂ©es forment un mycĂ©lium secondaire dont les cellules ont deux noyaux, l’un de chaque gamète. Le mycĂ©lium se dĂ©veloppe, se ramifiant dans toutes les directions pour former un rĂ©seau Ă©laborĂ© de mycĂ©liums sous le sol. Les mycĂ©liums sont des masses d’hyphes.
  • Étape 5 : Des dĂ©clencheurs environnementaux tels que la pluie, la tempĂ©rature et les changements de saison provoquent une croissance rapide du mycĂ©lium. Il gonfle et fructifie, Ă©mergeant Ă  la surface du sol. Ce fruit est le sporophore, qui est le champignon que nous connaissons tous.
  • Étape 6 : Avec la maturation du champignon, les spores se forment lorsqu’il y a fusion de deux noyaux dans les cellules tapissant les lames ou les pores, un processus appelĂ© caryogamie.
  • Étape 7 : Chaque cellule gonfle pour former un basidium, qui est l’organe reproducteur d’un champignon.
  • Étape 8 : Le basidium subit une division cellulaire ou une mĂ©iose, produisant des spores qui sont ensuite larguĂ©es du chapeau et dispersĂ©es dans l’environnement.

Ce processus en huit Ă©tapes ne prend que quelques jours Ă  complĂ©ter. Surtout dans la nature, les champignons poussent très rapidement. Certaines espèces peuvent passer de la spore Ă  l’adulte en quelques heures seulement. Mais la plupart des espèces de taille moyenne et grande prennent trois Ă  quatre jours pour atteindre leur pleine croissance.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Les champignons bioluminescents : Un monde fascinant de lumières naturelles
Les spores des champignons sont relâchés lorsqu'ils ont atteints la maturité
Illustration de champignons matures, prêts à libérer leurs spores.

Pourquoi les spores sont-elles si importantes ?

Les spores sont essentielles pour la reproduction et la dispersion des champignons. Elles permettent aux champignons de se propager sur de grandes distances et de coloniser de nouveaux environnements. De plus, les spores sont souvent résistantes aux conditions environnementales difficiles, ce qui permet aux champignons de survivre dans des conditions défavorables.

Une fois un environnement propice, les spores germent et le mycĂ©lium peut s’installer.

Un champignon de Paris produit 1 milliard de spores en un jour. Si chacune d’elles survivait et prospĂ©rait, elles produiraient des champignons adultes sur 13 kilomètres carrĂ©s.

C’est pour vous dire à quel point les spores de champignons sont abondantes !

Conclusion sur la reproduction des champignons

Si vous prĂ©voyez de cultiver des champignons pour les manger ou les vendre, il est utile de savoir comment ils se reproduisent, de la spore au fruit mĂ»r et comestible. Mais vous n’avez pas besoin d’ĂŞtre un mycologue ou un botaniste pour cultiver des champignons sains et dĂ©licieux ! Une chose que vous pouvez faire maintenant, c’est de comprendre leur cycle de vie et leurs conditions de croissance, afin de mieux vous en occuper, d’amĂ©liorer vos souches actuelles et d’obtenir des rĂ©coltes abondantes lorsque vous commencerez Ă  cultiver.

Merci d’avoir lu cet article sur la reproduction des champignons ! Si vous avez des questions, n’hĂ©sitez pas Ă  nous laisser un commentaire :).

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire