Combien d’espace faut-il pour cultiver les champignons ?

La culture des champignons est une activité agricole qui demande peu d’espace pour être exercée. Dans le cadre d’une ferme à champignons gourmets, il faut au moins 150 kg à 200 kg de production par mois pour vivre correctement de son activité. C’est sur ces volumes que je cadre mes conseils en termes d’espace de culture. En fonction de votre itinéraire de production, vous aurez besoin de plus ou moins de pièces pour votre activité mycicole. Dans cet article, je vous présente les différentes pièces de production, la surface qu’elles occupent et je conclurais sur l’espace total qu’il vous faut en fonction de la manière dont vous souhaitez produire.

Il est important de bien penser l'espace dont vous avez besoin dans une ferme à champignons, en amont de votre projet.
L’aménagement personnel de ma ferme à champignons

L’espace de fructification

C’est l’espace de base pour faire pousser vos champignons. Tous les myciculteurs en ont besoin, peu importe la manière dont ils produisent les champignons.

L’espace de fructification permet de mettre en œuvre la production des fruits fongiques que vous allez par la suite cueillir.

Si vous faites uniquement de la production de champignons sur substrat pret à l’emploi, vous aurez besoin de 30 à 40 m2. Si vous produisez vos propres substrats, la rentabilité sera plus élevée, donc vous n’aurez besoin que de 10 à 15 m2 de salle de fructification.

Vous pouvez également posséder par exemple 2 salles de 10 m2 ce qui vous permettra de produire des champignons ayant besoin de conditions de culture différentes.

L’espace d’incubation

Le deuxième espace dont vous pourriez avoir besoin, c’est l’espace d’incubation. Il est nécessaire pour tous myciculteurs produisant ces propres substrats. Dans cette pièce, on retrouve les substrats ensemencé avec du mycélium, l’objectif étant que le mycélium colonise l’ensemble du substrat.

Compter environ 10 m2 environ pour une production de 200 kg par mois. Par contre, si vous souhaitez produire des champignons à incubation longue telle que les shiitakés, il vous faudra environ au moins 15 m2. En effet, ce type de champignon a besoin d’une incubation allant de 2 à 3 mois selon les souches, ce qui occupe pendant longtemps de l’espace d’incubation.

L’espace de laboratoire et l’espace de traitement

Le troisième espace, c’est le laboratoire et l’espace de traitement de substrat.

Le laboratoire est l’endroit où l’on ensemence les substrats de manière stérilise, qu’il s’agisse de substrats de fructification, de grains, les géloses ou encore les cultures liquides.

L’espace de traitement nous permet de traiter des volumes importants de substrats de fructification, voire de grains, pour qu’ils soient exempts de contaminant par la suite.

Si vous avez de l’espace dans votre ferme, vous pouvez tout à fait avoir 2 espaces bien distincts. Pour une petite ferme, il est utile et même logique de les regrouper. Effectivement, dans le processus de culture, après stérilisation ou même après pasteurisation, les substrats passent dans le laboratoire pour être lardés, ou encore ensemencer. Plus le passage du substrat d’un endroit à l’autre est rapide, plus les chances de contamination sont basses, plus les chances de réussites sont hautes.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Empreinte eau : combien de litres pour produire 1 kg de champignon ?

Dans le cas où vous regroupez ces deux activités, compter entre 5 et 10 m2. Mais surtout, prévoyez et adaptez. Par exemple, une pasteurisation chimique ou thermique nécessitera davantage d’espace qu’un traitement par pasteurisation à la vapeur par exemple. Donc, choisissez précisément votre itinéraire de traitement avant de déterminer l’espace qu’il vous faudra.

L’espace de stockage des matières premières et de préparation des substrats

Comme son nom l’indique, ce quatrième espace est conçu pour stocker tout ce qu’il vous faudra pour concevoir vos substrats de fructification, et vos substrats à base de grain.

Dans mon cas, il s’agit de 2,5 m2 au sol pour stocker l’équivalent de 2 palettes. En termes de matière, je peux stocker l’équivalent de 3 à 4 mois de substrat pour la préparation des fructifications et grains.

À côté de cet espace, vous pouvez, voir vous devriez y placer l’espace qui vous permettra de réaliser votre recette de substrat. Plus les deux espaces sont propres, moins vous perdez de temps à vous déplacer entre l’un et l’autre. Sa taille dépend complètement de votre itinéraire technique, et du matériel dont vous allez vous servir. Je ne détaillerais pas ici tellement il y a de possibilités différentes.

Mais par exemple, un itinéraire sur 100 % paille va par exemple demander un broyeur, un itinéraire sur sciure une mélangeuse et un itinéraire sur pellet, plutôt une ensacheuse. Cette partie de production peut être plus ou moins manuelle et nécessite donc plus ou moins de place, pour ma part je prévoie 2,5 m2 environ pour mon itinéraire, soit 5m2 en tous pour ces deux espaces.

L’espace de stockage froid et de préparation des commandes

L’espace numéro cinq doit au moins vous permettre de préparer vos champignons pour vos clients, et si vous avez davantage de place, prévoyez un espace pour conserver vos champignons après récolte.

Sur 2 m2, une simple table, facilement nettoyage sera la bienvenue pour finir de nettoyer vos champignons et les conditionner pour vos différents clients. Pour le stockage froid, rien d’obligatoire si vous travaillez en flux tendu et que vos champignons passent de la chambre de fructification directement à vos clients. Mais si vous stockez vos champignons 24 à 48 h avant de les vendre, un frigidaire sera nécessaire pour conserver la qualité de vos produits fongiques, prévoyez 1 à 2m2 en fonction de vos besoins.

Total pour ces espaces : 4m2.

Conclusion : L’espace général de la ferme à champignon

L’espace total de votre ferme va dépendre de votre manière de produire les champignons. Globalement, vous avez 2 manières d’aménager votre ferme à champignons :

Si vous produisez seulement des champignons à base de substrats prêts à fructifier, vous aurez besoin :

  • D’une chambre de fructification (30m2)
  • D’un espace de stockage froid et de préparation des commandes (4 m2)

Soit une ferme à champignons d’au moins 34 m2.

Si vous produisez au moins un des substrats à champignons, en plus de champignons eux-mêmes vous aurez besoin :

  • D’une chambre de fructification (20m2)
  • D’une chambre d’incubation (10 m2)
  • D’un laboratoire et d’un espace de stérilisation (5m2)
  • Un espace de stockage des matières premières & de fabrication des substrats. (5m2)
  • D’un espace de stockage froid et de préparation des commandes (4 m2)
Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Les 5 caractéristiques des substrats à champignons à absolument connaitre

Soit une ferme à champignons d’un moins 44 m2.

Merci d’avoir lu ce article ! Si vous avez des remarques ou des questions n’hésitez pas à nous laisser un commentaire 🙂

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire