Lexique pour la culture des champignons [Le Guide Ultime]

La culture des champignons est un domaine passionnant, mais qui peut parfois sembler intimidant pour les débutants. En effet, la réussite de cette culture repose sur de nombreuses connaissances techniques et un vocabulaire spécifique parfois difficile à comprendre. Pour vous aider à maîtriser cette terminologie et réussir votre culture, nous avons créé un lexique pratique regroupant les termes les plus importants de la culture des champignons. Dans cet article, nous vous présentons ce lexique, ainsi que les explications de chaque terme, pour vous permettre de cultiver vos champignons en toute sérénité et réussir votre production.

Pour rechercher un terme dans le lexique de myciculture

Vous pouvez utiliser la fonction de recherche si vous avez besoin de rechercher un terme en particulier. N’hĂ©sitez pas Ă  mettre en commentaire les termes absents, que vous estimez importants pour ce lexique :).

Sur Mac :

  • Pour rechercher dans le lexique, appuyez sur les touches Commande + F pour ouvrir la barre de recherche en haut de la fenĂŞtre.
  • Tapez le mot ou l’expression que vous voulez rechercher et appuyez sur EntrĂ©e.
  • Les rĂ©sultats de recherche s’afficheront en surbrillance dans le document ou la page web.

Sur PC :

  • Pour rechercher dans le lexique, appuyez sur les touches Ctrl + F pour ouvrir la barre de recherche en haut de la fenĂŞtre.
  • Tapez le mot ou l’expression que vous voulez rechercher et appuyez sur EntrĂ©e.
  • Les rĂ©sultats de recherche s’afficheront en surbrillance dans le document ou la page web.

Lexique pour la culture des champignons [Le Guide Ultime]

Absorption d’eau

L’absorption d’eau par les champignons se fait par osmose, un processus par lequel l’eau se dĂ©place Ă  travers les membranes pour Ă©quilibrer les concentrations de solutĂ©s de chaque cĂ´tĂ© de la membrane.

AĂ©ration

L’introduction d’air frais pour assurer un Ă©change d’air adĂ©quat, nĂ©cessaire au bon dĂ©veloppement des champignons et Ă  la prĂ©vention de la croissance de moisissures indĂ©sirables.

Agar

Un produit dĂ©rivĂ© des algues rouges utilisĂ© pour faire des milieux de culture gĂ©losĂ©s pour la culture de mycĂ©lium et d’autres micro-organismes.

Alcalin

Un terme utilisĂ© pour dĂ©crire des substances ayant un pH supĂ©rieur Ă  7, ce qui signifie qu’elles sont basiques.

Ampoule

Un récipient en verre étroit et allongé utilisé pour conserver des liquides stériles, tels que des sérums, des vaccins et des médicaments.

Anneau

La structure circulaire en forme de jupe que l’on trouve sur la tige de certains champignons, comme les agarics, et qui est un vestige du voile partiel.

Anse de transfert (Oese)

Un outil en mĂ©tal avec une extrĂ©mitĂ© en forme de boucle utilisĂ© pour transfĂ©rer des morceaux de mycĂ©lium ou de tissu de champignon d’une plaque d’agar Ă  une autre, ou d’une plaque d’agar Ă  un tube Ă  essai.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Myciculteur : Les trois mĂ©tiers

Autoclave

Un appareil utilisĂ© pour stĂ©riliser des objets et des matĂ©riaux en utilisant de la vapeur d’eau sous pression Ă  haute tempĂ©rature.

Azote

Un Ă©lĂ©ment chimique prĂ©sent dans l’air, les sols et les organismes vivants. Les champignons ont besoin d’azote pour fabriquer des protĂ©ines et des enzymes.

Bagasse de canne Ă  sucre

Un sous-produit fibreux de la production de sucre à partir de la canne à sucre, utilisé comme substrat pour la culture de champignons.

Bois dur

Le bois provenant d’arbres Ă  feuilles caduques, tels que le chĂŞne, l’Ă©rable et le hĂŞtre, qui est plus dense et plus rĂ©sistant que le bois de conifères.

Boite de PĂ©tri (GĂ©lose)

Une plaque de verre ou de plastique contenant un milieu de culture gĂ©losĂ© Ă  base d’agar pour la culture de mycĂ©lium et d’autres micro-organismes.

Calcium

Un élément chimique présent dans les roches, les sols et les organismes vivants, qui est essentiel à la formation des structures cellulaires et à la régulation des processus métaboliques.

Carbonatation

L’absorption du dioxyde de carbone par un liquide, un sol ou une substance.

Chambre de fructification

Un espace clos oĂą les conditions d’humiditĂ©, de tempĂ©rature et de lumière sont contrĂ´lĂ©es pour encourager la fructification des champignons.

Chambre d’incubation (Incubateur)

Un espace isolĂ©, par exemple un placard, une pièce ou un sous-sol, oĂą l’on peut maintenir des tempĂ©ratures d’incubation optimales en utilisant un minimum d’Ă©nergie.

Colonisation

Le processus par lequel le mycĂ©lium d’un champignon se dĂ©veloppe et envahit un substrat.

Conifères

Les arbres qui portent des cĂ´nes et ont des feuilles en forme d’aiguilles, tels que les pins, les sapins et les Ă©picĂ©as. Leur bois est gĂ©nĂ©ralement moins dense que celui des feuillus et moins adaptĂ© Ă  la culture de champignons.

Contamination

La prĂ©sence d’organismes indĂ©sirables, tels que des bactĂ©ries, des moisissures et d’autres champignons, qui peuvent nuire Ă  la croissance du mycĂ©lium ou rendre le substrat impropre Ă  la culture de champignons.

Culture liquide

Une solution nutritive d’eau et de sucres spĂ©cifiques contenant du mycĂ©lium vivant de champignons.

Couche

Une méthode de culture de champignons dans laquelle le mycélium est inoculé dans un substrat disposé en couches superposées.

DĂ©shydrateur

Un appareil utilisĂ© pour sĂ©cher les champignons et d’autres aliments en faisant circuler de l’air chaud Ă  travers eux.

Eau

Un composĂ© chimique prĂ©sent Ă  l’Ă©tat liquide, solide ou gazeux, qui est essentiel Ă  la vie et constitue une grande partie du poids des organismes vivants, y compris les champignons.

Efficacité biologique (Rendement)

La quantitĂ© de champignons frais obtenue Ă  partir d’un bloc ou d’un contenant de substrat, calculĂ©e en utilisant le poids total de toutes les flushes de champignons produites avant l’Ă©puisement du substrat.

Ensemencement (Inoculation)

L’introduction de mycĂ©lium de champignon dans un substrat stĂ©rile pour permettre la colonisation et la croissance ultĂ©rieure des champignons.

Environnement stérile

Un espace oĂą toutes les surfaces, l’air et les objets sont exempts de micro-organismes pour minimiser la contamination lors de la manipulation de cultures de champignons.

Étuvage (Super pasteurisation)

Le processus de cuisson Ă  la vapeur d’un substrat pour tuer les organismes indĂ©sirables avant d’y introduire du mycĂ©lium de champignon.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Les bases de la trufficulture

Flush

Nom donné à une grappe de champignon.

Fibre de coco

Un substrat de culture fabriquĂ© Ă  partir de la noix de coco, qui est utilisĂ© pour la culture de champignons en raison de sa capacitĂ© Ă  retenir l’eau et sa rĂ©sistance Ă  la dĂ©composition.

Fructification

Le processus par lequel le mycélium produit des structures reproductrices, appelées carpophores ou champignons.

Gobetage

Un mélange de matériaux inorganiques et organiques appliqué sur un substrat colonisé par du mycélium pour stimuler la fructification des champignons.

Graines

Les petites unitĂ©s de reproduction des plantes qui contiennent l’information gĂ©nĂ©tique nĂ©cessaire pour produire une nouvelle plante.

Gypse

Un minéral composé de sulfate de calcium dihydraté, utilisé pour ajuster le pH et la texture des mélanges de substrats pour la culture de champignons.

Humidité relative

La quantité d’eau présente dans l’air par rapport à la quantité maximale que l’air peut contenir à une température donnée, exprimée en pourcentage. Les champignons ont besoin d’un taux d’humidité relative de 90 % et plus pour prospérer.

Hydrate de chaux

Poudre d’hydroxyde de calcium Ca(OH)2, pauvre en magnésium et riche en calcium.

Les cultivateurs de champignons utilisent de la chaux hydratĂ©e dans les mĂ©langes de casing et pour augmenter le pH de l’eau lors de la pasteurisation des substrats Ă  l’aide de la mĂ©thode du bain d’eau froide Ă  la chaux.

Initiation

Le début de la formation des corps fructifères (champignons) à partir du mycélium dans le substrat.

Lamelle

Les structures en forme de lames situées sous le chapeau de certains champignons qui contiennent les spores reproductrices.

Lumière

Les ondes Ă©lectromagnĂ©tiques qui permettent aux plantes de rĂ©aliser la photosynthèse. Bien que les champignons n’aient pas besoin de lumière pour pousser, certains ont besoin de lumière pour dĂ©clencher la fructification.

Marc de café

Les restes de grains de café utilisés pour préparer du café peuvent être utilisés comme substrat pour la culture de champignons.

Mycélium

Le réseau de filaments fongiques (hyphes) qui se développe dans le substrat et absorbe les nutriments pour permettre la croissance des champignons.

Mycélium sur grain

Le mycĂ©lium de champignon colonisant des grains de cĂ©rĂ©ales, tels que le seigle ou le millet, utilisĂ© comme inoculant pour coloniser d’autres substrats.

Mycorrhize

Une structure issue de l’association symbiotique entre les racines d’une plante et un champignon, dans laquelle le champignon fournit Ă  la plante des nutriments et de l’eau, tandis que la plante fournit au champignon des sucres.

Osmose

Le mouvement de l’eau Ă  travers une membrane semi-permĂ©able pour Ă©quilibrer les concentrations de solutĂ©s de chaque cĂ´tĂ© de la membrane. Les champignons absorbent l’eau par osmose.

Oxygène

Un élément chimique qui est essentiel pour la respiration des organismes vivants, y compris les champignons.

Paille

Les tiges sèches de graminées qui restent après le séchage et le battage des cultures de céréales pour enlever les graines.

Pasteurisation

Le processus de chauffage d’un substrat Ă  une tempĂ©rature spĂ©cifique pendant une pĂ©riode de temps dĂ©terminĂ©e pour tuer les organismes indĂ©sirables, tout en laissant les micro-organismes bĂ©nĂ©fiques intacts.

Perlite

Un type de roche volcanique expansĂ©e utilisĂ©e pour amĂ©liorer l’aĂ©ration et la rĂ©tention d’eau dans les mĂ©langes de substrats pour la culture de champignons.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  Les champignons ont-ils besoin de lumière ?

pH

Une mesure de l’aciditĂ© ou de l’alcalinitĂ© d’une solution, d’un sol ou d’une substance, exprimĂ©e sur une Ă©chelle de 0 Ă  14.

Pleurote

Un genre de champignons comestibles qui poussent sur le bois et sont cultivés sur divers substrats, tels que la paille et les copeaux de bois.

Primordias

Les bébés champignons immatures qui précèdent les fruits matures.

Pores

Les petites ouvertures à la surface inférieure du chapeau de certains champignons, comme les bolets, qui libèrent les spores reproductrices.

Pression

La force exercĂ©e par l’air ou un autre gaz sur une surface ou un objet, gĂ©nĂ©ralement mesurĂ©e en unitĂ©s d’atmosphères ou de pascals.

Salle blanche

Un environnement contrĂ´lĂ© oĂą l’air, les surfaces et les objets sont stĂ©rilisĂ©s et oĂą l’on porte des vĂŞtements de protection pour minimiser la contamination lors de la manipulation de cultures de champignons.

Seringue de spores

Un outil utilisĂ© pour inoculer des substrats avec des spores de champignons. Il s’agit d’une seringue stĂ©rile contenant un mĂ©lange d’eau et de spores.

Souches

Une variĂ©tĂ© spĂ©cifique de champignons au sein d’une espèce qui, bien que similaire gĂ©nĂ©tiquement, prĂ©sente des caractĂ©ristiques diffĂ©rentes.

Spores

Les cellules reproductrices microscopiques qui contiennent le matériel génétique nécessaire pour faire pousser un nouveau champignon et remplissent la même fonction pour les champignons que les graines pour les plantes.

Sporophore

Le corps fructifère d’un champignon, qui porte les spores.

Stérilisation

Une méthode de préparation des substrats en utilisant de la vapeur, du temps, de la température et de la pression pour tuer tous les organismes vivants et les spores dans le substrat.

Stipe

La partie du champignon qui soutient le chapeau et l’Ă©lève au-dessus du substrat. Également connu sous le nom de tige ou de pied.

Substrat

Tout matĂ©riau organique qui fournit au mycĂ©lium de champignon les nutriments et l’humiditĂ© nĂ©cessaires pour se dĂ©velopper et produire des champignons.

Supplémentation

L’ajout de supplĂ©ments riches en azote et en glucides aux substrats de champignons pour une croissance mycĂ©lienne plus rapide et de meilleurs rendements.

Température

Une mesure de la chaleur ou de la fraîcheur dans un lieu, une substance, un objet ou un corps par rapport à une échelle numérique standard et mesurée avec un thermomètre.

Trichoderma

Un champignon filamenteux cellulolytique vert Ă  croissance rapide qui contamine souvent les substrats de champignons.

Truffe

Le corps fructifère comestible et Ă  forte odeur d’un champignon mycorhizien. Contrairement aux autres champignons, les truffes sont produites sous terre et ressemblent Ă  des pommes de terre rugueuses et bosselĂ©es.

Voile partiel

Un tissu fin qui protège les lames ou les pores d’un champignon en développement et qui se déchire lorsque le champignon mûrit, laissant souvent des restes sur la tige sous forme d’anneau.

Merci d’avoir consultĂ© ce lexique sur la culture des champignons. N’hĂ©sitez pas Ă  nous laisser un commentaire si vous estimez qu’il manque un mot Ă  ce lexique :).

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire