[Podcast] Les Mycophiles #6 – Arthur Lemozy – Agaricus & Explorations Fongiques

Cliquez sur ▷PLAY pour écouter Les Mycophiles #6 – Arthur Lemozy – Agaricus & Explorations Fongiques. Vous pouvez également TÉLÉCHARGER le fichier pour le recevoir sur votre appareil ( clic droit, puis télécharger)

Bienvenue dans le podcast les Mycophiles, le podcast où les professionnels et les experts des champignons nous parlent de leur métier, de leur passion.

Résumé de l’épisode

Dans ce podcast passionnant, Andréas a interviewé Arthur Lemozy, un pionnier Français dans le domaine de la myciculture, la science de la culture des champignons comestibles et médicinaux. Tout au long de la conversation, Arthur a partagé son expérience, son savoir-faire et ses réflexions sur cette discipline unique et émergente.

Arthur, après une carrière dans la gestion de projets, a commencé à se passionner pour la mycologie, la science des champignons. Cela l’a amené à la myciculture, où il s’est concentré sur la production de champignons comestibles et médicinaux. Selon Arthur, c’est un processus délicat qui nécessite de la patience et une connaissance approfondie de la biologie des champignons. C’est une pratique encore relativement méconnue, mais qui suscite un intérêt croissant pour ses bénéfices potentiels en matière de santé et de durabilité.

Arthur a souligné le rôle potentiellement important des champignons dans l’écosystème global. Ils sont des agents décomposeurs clés et contribuent à la régénération de l’environnement en décomposant les déchets organiques et en les transformant en nutriments utiles. Les champignons jouent un rôle primordial dans la permaculture, car ils aident à améliorer la qualité du sol et la biodiversité.

Au cours de la conversation, Arthur a évoqué l’idée d’une « forêt comestible », un concept de permaculture où les champignons jouent un rôle clé. Il a exprimé son souhait de voir se développer des systèmes d’agriculture forestière où les champignons seraient cultivés en symbiose avec d’autres plantes pour créer un écosystème productif et autonome. Arthur a noté que, bien que cela puisse prendre du temps, le résultat serait une source durable de nourriture et de médicaments.

En plus des champignons comestibles, Arthur a également parlé de la culture des champignons médicinaux. Il a expliqué que certains champignons contiennent des principes actifs, comme la crinière de Lion, qui semble avoir des propriétés sur la régénération des neurones. Pour extraire ces molécules, on utilise diverses techniques, comme les extractions à l’alcool, à l’eau, ou au méthanol.

Arthur a également mentionné l’importance de la culture des champignons en laboratoire. Selon lui, c’est une compétence précieuse qui permet non seulement de contrôler le processus de croissance des champignons, mais aussi de mener des recherches et des expérimentations. Il a également abordé la question de l’autosuffisance, suggérant qu’avec les bons outils et la bonne connaissance, tout le monde peut apprendre à cultiver ses propres champignons chez soi.

Les myciculteurs qui ont lu cet article ont aussi lu  [Podcast] Les Mycophiles #7 – Jean Rondet – La mycosylviculture

Arthur a aussi parlé de sa boutique en ligne où il vend divers produits en fonction de ses humeurs et de ses envies de production. De temps en temps, cela peut être du mycélium de champignons comestibles ou médicinaux, d’autres fois des boîtes de pétrie pour ceux qui souhaitent cultiver leurs propres champignons. Arthur est même allé jusqu’à vendre du « blob », une famille de champignons unique en son genre, qui a été largement popularisée par l’astronaute Thomas Pesquet.

Le « blob » est un organisme unicellulaire fascinant qui se déplace et se nourrit de matière organique en décomposition. Bien que ce ne soit pas un champignon à proprement parler, le blob présente des capacités d’apprentissage et de réflexion qui remettent en question notre conception traditionnelle de l’intelligence. Par exemple, dans une expérience, le blob a été utilisé pour déterminer le trajet le plus court dans un réseau de métro. En quelques heures, le blob a pu accomplir ce que des ingénieurs ont mis des années à réaliser.

En plus de la vente de champignons et de matériel de culture, Arthur se consacre également à l’extraction de principes actifs des champignons pour produire des teintures mères. Ces teintures sont des extraits concentrés qui permettent de bénéficier des effets biologiques potentiellement bénéfiques des champignons. Cela illustre bien la diversité des utilisations des champignons, allant de l’alimentation à la médecine.

Pour conclure, la conversation avec Arthur Lemozy a permis de jeter un éclairage précieux sur la culture des champignons, une discipline qui, bien que méconnue, offre un potentiel énorme en matière de santé, de durabilité et d’autosuffisance. Que ce soit par la culture de champignons comestibles et médicinaux, la création de forêts comestibles, ou la vente de produits innovants, Arthur illustre comment la myciculture peut offrir des solutions à certains des défis les plus pressants de notre époque.

La passion d’Arthur pour la myciculture est contagieuse et sa volonté de partager ses connaissances et son expérience est une source d’inspiration pour tous ceux qui s’intéressent à ce domaine. Que vous soyez un expert en mycologie ou un novice curieux, il y a beaucoup à apprendre de la perspective unique d’Arthur sur cette discipline fascinante.

Si vous avez aprécié mon article vous êtes libre de le partager!

Laisser un commentaire